Le pape ira-t-il dans les pays Baltes à l’automne ?

Le Premier ministre de l’Estonie, Jüri Ratas, sera reçu par le pape François au Vatican, vendredi prochain, 9 février 2018.

Une rencontre attendue alors qu’un voyage du pape dans les pays Baltes, non confirmé par le Vatican, serait en préparation pour l’automne 2018, de sources lituanienne et estonienne.

L’administrateur apostolique de Tallinn, en Estonie, Mgr Philippe Jourdan, a écrit aux catholiques du pays le 8 décembre 2017 : « La fin de l’année nous a apporté une nouvelle très joyeuse – un vrai cadeau de Noël. (…). Nous avons appris que le pape François rendra visite l’année prochaine. » Mgr Jourdan dit avoir adressé une invitation au pape François conjointement avec les luthériens d’Estonie. Il cite l’adage de saint Ambroise : « Ubi Petrus, ibi Ecclesia » (où Pierre est là, il y a aussi l’église). Et souhaite que les catholiques se préparent avant tout par la prière. Il espère que « beaucoup d’Estoniens pourront rencontrer le pape François ».

Jüri Ratas, Premier ministre  de l’Estonie, 39 ans, est en fonction depuis son élection le 23 novembre 2016. Membre du Parti de Centre d’Estonie, il est marié et père de trois enfants. Il détient un baccalauréat en administration des affaires et une maîtrise en économie. Il a également étudié le droit à l’Institut de droit de l’Université de Tartu. Il parle l’anglais, le russe et le suédois.

Le pays compte environ un million et demi d’habitants, dont 33 % originaires de Russie et d’Ukraine. Selon l’AED-France, sur 1, 3 million d’habitants, l’Estonie compte 53 % de personnes qui se déclarent « sans religion », et 22, 7 % « sans religion connue », un petit pourcentage de baptistes, catholiques, congrégations chrétiennes libres, pentecôtistes, 13,7 % d’orthodoxes, et 8,4 % de luthériens.

 

Source

Comments are closed.