Le Pape salue les participants du Congrès thomiste international

Le Pape salue les participants du Congrès thomiste international

Le Pape a salué les participants du onzième Congrès thomiste international qui s’est tenu à Rome. S’il a mis en garde contre une certaine « instrumentalisation » du thomisme, le Pape a invité à contempler le maître et à partir de son message :

Avant de parler de saint Thomas, avant de parler de thomisme, avant d’enseigner, on doit contempler : contempler le maître, comprendre au-delà de la pensée intellectuelle, ce que le maître a vécu et ce que le maître veut nous dire

Le Pape a aussi rappelé dans son discours la nécessité de promouvoir un “thomisme vivant” :

Il est nécessaire de promouvoir, selon l’expression de Jacques Maritain, un « thomisme vivant », capable de se renouveler pour répondre aux questions d’aujourd’hui. Ainsi, le thomisme continue à suivre un double mouvement vital de « systole et diastole ». Systole, car il faut d’abord se concentrer sur l’étude de l’œuvre de saint Thomas dans son contexte historico-culturel, pour identifier ses principes structurants et saisir son originalité. Puis, cependant, vient la diastole : tourner en dialogue vers le monde d’aujourd’hui, assimiler de manière critique ce qui est vrai et juste dans la culture de l’époque.

Articles liés

Partages