Le père de Monteynard, fondateur de l’Eau vive, en soins palliatifs

Le Père de Monteynard, qui a créé et dirigé L’Eau Vive de très longues années, se trouve aujourd’hui en soins palliatifs après un passage à l’hôpital Saint Joseph. Les derniers sacrements lui ont été administrés par le père François Potez.

Portons le dans la prière ; demandons à la Vierge Marie, spécialement en ce mois de mai, de préparer son âme au face à face avec son Seigneur quand viendra le temps.

L’Eau Vive est une Œuvre familiale d’éducation chrétienne, issue des Foyers de Charité. En 1960, le père Jean Ventteclaye, aumônier du lycée public Louis le Grand, achète le domaine de Briançon. Il y développe des séjours de ski, d’été et de révisions à Pâques. A partir de 1967, le père de Monteynard, prêtre du diocèse de Tours en ministère dans le diocèse de Paris, en devient, comme aumônier du lycée public Fénelon (VI°), le responsable, le développeur. En même temps, il prêche de nombreuses retraites à Châteauneuf-de-Galaure et rencontre souvent Marthe Robin qui l’encourage dans son apostolat auprès des étudiants et des jeunes.

En 2007, Monseigneur Vingt-Trois a nommé le Père Pierre-Henri Montagne, prêtre du diocèse de Paris, successeur du Père de Monteynard, qui souhaitait que le diocèse de Paris assure la pérennité ecclésiale de L’Eau Vive. En septembre 2008, le père de Monteynard prend sa retraite.

Source : Riposte-catholique

Cher lecteur

Infocatho est dans une situation économique préoccupante. Peut-être ai-je pris du retard pour vous le dire : j’ai besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.

Votre don de 5, 10, 15, 25, 50 € ou plus est nécessaire pour que je puisse poursuivre cette oeuvre au service de l'Eglise après Pâques.

Merci pour votre don

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Website:

Comments are closed.