Le président du Parlement européen encourage les spécialistes de la recherche réunis à Bruxelles pour les personnes trisomiques

Après l’ONU hier (à Genève), c’est au Parlement européen (à Bruxelles) que la Fondation Jérôme Lejeune organisait une conférence aujourd’hui à l’occasion de la journée mondiale de la trisomie 21.

Cet évènement visait à faire connaître les enjeux et les besoins des programmes de santé et de recherche au bénéfice des personnes atteintes de trisomie 21.

Le président du Parlement européen Antonio Tajani (un chrétien convaincu) a précédé les prises de parole des jeunes intervenants trisomiques (pour la France Paul, Laura, Ségolène, Charlotte). Il a souligné une caractéristique la plupart du temps rencontrée chez leurs semblables mais souvent ignorée : « les jeunes trisomiques donnent plus d’amour que les autres. Ils sont meilleurs que les autres. Ceux qui donnent plus d’amour sont ceux qui gagnent » faisant allusion aux succès de Mélanie en présentatrice de météo.

Le président du Parlement a également insisté sur l’importance du soutien financier « il faut mettre plus d’argent dans la recherche et l’innovation c’est une évidence », puis a transmis la parole aux scientifiques et aux chercheurs pour qu’ils présentent leurs travaux les plus récents.

Découvrir les intervenants dans le communiqué de presse du 14 mars dernier.

 

 Source

Comments are closed.