Le Royaume-Uni refuse l’asile à un chrétien Iranien sous prétexte que la Bible contient des passages violents

Le ministère de l’Intérieur a refusé l’asile à un chrétien converti en citant des passages de la Bible qui prouvent que le christianisme n’est pas une religion pacifique.

Le fonctionnaire en charge du dossier a mis en cause la raison avancée par le ressortissant iranien qui avançait s’être converti au christianisme car cette religion était pacifique contrairement à l’islam.

La lettre de refus du département indique que le livre de l’Apocalypse – le dernier livre de la Bible – est « rempli d’images de vengeance, de destruction, de mort et de violence », et en cite six extraits.

On y lit ensuite : « Ces exemples sont incompatibles avec votre affirmation selon laquelle vous vous êtes converti au christianisme après avoir découvert qu’il s’agissait d’une religion « pacifique », par opposition à l’islam qui contient violence, rage et revanche. »

Lorsqu’il a été contacté par The Independent, le Home Office a déclaré que la lettre n’était pas « conforme » à son approche politique à l’égard des demandes fondées sur la persécution religieuse et qu’il travaillait à améliorer la formation offerte aux décideurs sur la conversion religieuse.

Les avocats et les militants ont déclaré que l’affaire démontrait un « manque de logique » et une approche « insouciante » de la vie des demandeurs d’asile, découlant d’une tendance du département à « trouver toutes les raisons possibles pour refuser » des cas.

Independent.uk via FDS

Infocatho ne vit QUE DE VOS DONS !

Nous avons besoin chaque mois de trouver x personnes qui fassent un don de 50 €

Pourriez vous, en cette période de carême, être une de ces personnes ?

Votre don de 50 € sera exclusivement utilisé à la rédaction et à la diffusion d’articles positifs sur l’Eglise catholique.

Les clercs et les laïcs ont besoin de partager le bien qui se fait, car le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit.

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Website:

Comments are closed.