Le Vatican s’inquiète des murs et préfère les ponts

En marge de son intervention en ouverture de l’année académique de l’Université catholique de Rome, Mgr Angelo Becciu, substitut de la Secrétairerie d’État pour les affaires générales, a reconnu que la diplomatie pontificale ressentait une « préoccupation » face à cette politique migratoire de la nouvelle admninistration américaine. « Nous, nous sommes les messagers d’une autre culture, celle de l’ouverture. Même si le Pape insiste sur la capacité d’intégrer celui qui arrive, qui vient dans notre société et dans notre culture, nous sommes des constructeurs de ponts, et non de murs ! Tous les chrétiens devraient être forts dans la réaffirmation de ce message », a insisté Mgr Becciu.

Source

Comments are closed.