L’édito – Le grand retour de Saint Michel ?

Le pape François n’a jamais eu peur de parler du diable contre lequel il ne cesse de mettre en garde. InfoCatho a relayé de nombreuses interventions et interview pontificales au cours desquelles le successeur de Pierre rappelait les tactiques du diable et son action incessante. C’est donc tout logiquement qu’il a appelé les catholiques du monde entier à prier l’archange pour garder et protéger l’Eglise. Il a même fait installer une immense tapisserie de saint Michel sur la place Saint-Pierre. Dans la foulée, plusieurs évêques américains ont rétabli la prière à Saint Michel qui concluait, jadis, les messes dans toute la chrétienté. Il n’est pas impossible qu’il y ait un lien entre la forte emprise du démon sur l’Eglise et l’abandon de cette prière, véritable bouclier protecteur en décomposition.

Pourquoi alors ne pas reprendre, en France, mais simplement individuellement à défaut d’une invitation officielle, cette prière post missae à notre compte et revivifier ainsi ce dôme protecteur ? Bien des fidèles ne croient plus au diable et pas davantage aux anges. Telle est peut-être la grande victoire du démon en ce XXème siècle agonisant dans le XXIème, avoir persuadé le monde qu’il n’existait pas. Pourtant, s’il est un combat urgent, c’est bien de le mettre en pleine lumière, car la lumière agit sur lui comme la soude sur le corps le plus robuste. Mais affronter Satan, à force humaine, est illusoire. En revanche avec saint Michel, la victoire est assurée, parce que telle est sa mission, combattre le démon pour protéger l’Eglise et les hommes. Encore faut-il qu’Elle/ils le veuillent et le lui demandent.

Comments are closed.