L’édito – Et si l’Eglise ne servait à rien ?

L’édito – Et si l’Eglise ne servait à rien ?

 

C’est bien ce vers quoi nous tendons avec une certaine protestantisation du catholicisme. Ah !  Je sens les foudres fondre sur moi plus vite que les langues de feu de la Pentecôte. Mais enfin, si l’Eglise n’est plus nécessaire au salut et s’il est possible de se sauver hors de l’Eglise, mais à quoi donc sert ce repère de pervers dégénérés, de pédophiles rétrogrades ? Au fond du reste, à quoi sert le Christ ? Quelle idée ce pauvre homme a-t-il eu de se laisser rouer de coup et crucifier juste pour faire passer une idée ou attirer l’attention sur lui et sur Dieu ?

Oui c’est une folie ! Mais les catholiques eux-mêmes ne l’ont-ils pas affadie, cette folie ? La miséricorde de Dieu est devenue laxisme de Dieu parce qu’on oublie deux choses fondamentales : la miséricorde suppose la justice et la vérité d’une part et d’autre part on ne va pas au paradis seulement parce que Dieu nous aime, mais aussi parce que nous aimons Dieu.

Le paradis ce n’est pas Disneyland et la terre sans le mal. Non, le paradis c’est une vie intime et amoureuse avec Dieu. Alors pensez vous… celui qui s’en fiche… le paradis, pour lui, c’est l’ennui éternel, bref l’enfer sans le sexe, le fric, les grosses voitures… Le paradis c’est pas une « super terre », comme on voudrait faire des surhommes par le transhumanisme ! Le paradis c’est Dieu Lui-même ! Et cela, on a beau dire… ça n’intéresse pas tout le monde et pourtant le salut c’est ça. Ce n’est pas, « oufff », éviter l’enfer et avoir le laisser-passer pour une vie de rêve aux Bahamas. Le paradis c’est l’extase amoureuse permanente avec Dieu. Alors pensez si la majorité de l’humanité s’en moque ! Le paradis bisounours est un leurre ! L’éternité c’est passer sa vie dans une relation amoureuse intime avec Dieu dont l’extase amoureuse d’un couple sur terre est une merveilleuse, mais pâle esquisse. Alors si on ne se prépare pas à aimer Dieu … il n’y a pas à tortiller, l’éternité paraîtra longue à ceux qu’on aura trompé sur la vie éternelle et à ceux qui n’en veulent pas. C’est ça l’enfer et tout le monde peut le comprendre… passer l’éternité privé d’amour (puisqu’on aime pas celui qui est la vie éternelle) sachant que l’amour n’est pas l’hédonisme qui n’est autre que l’amour de soi-même, bref l’égoïsme !

Si seulement l’Eglise pouvait dire plus fort ce message et, si certains dans l’Eglise pouvait cesser de tromper l’humanité en lui promettant une illusion ! Oui si l’Eglise ne conduit pas au salut qui est, non l’absence de châtiment, mais l’extase amoureuse éternelle, alors en effet non seulement elle ne sert à rien mais elle est nuisible.

Vouloir rassembler c’est bien, mais si c’est rassembler pour conduire à l’abîme alors, oui, la passion du Christ est vaine, inutile et l’Eglise n’est pas l’Eglise.

 

Pierre Selas

 

Articles liés

Partages