L’édito – Politique, bioéthique, pastorale, la France catholique reste dynamique

Les articles postés sur Infocatho tout au long du mois de février, révèlent une France catholique en effervescence. Les lois de bioéthiques sont, assurément, la préoccupation du moment. Si la commission bioéthique de la CEF va recevoir et écouter des hommes politiques, des scientifiques et des juristes, tous les diocèses relayent abondamment les positions de l’Eglise et les fiches de formations élaborées par la CEF. Même si certains voudraient baisser les bras, Monseigneur Aupetit résume l’enjeu en une phrase : « Même si c’était joué d’avance, l’Eglise a le devoir de parler »

L’autre préoccupation demeure l’immigration et principalement l’islam dont la laïcité ne parvient pas à se dépatouiller. Il apparait, du reste de plus en plus, qu’en France les deux religions qui posent problème sont l’islam et la laïcité.

Comme chaque année, une délégation d’évêques s’est rendue au salon de l’agriculture. L’Eglise a tenu à manifester son soutien au monde agricole dans une déclaration, dont on peut regretter qu’une fois encore Dieu soit absent. Tout cela montre, que l’Eglise se préoccupe des questions de société, comme le souligne de Mgr Le Saux. Une société préoccupée par un autre combat larvé, celui de l’école. Si de lourdes menaces pèsent sur les écoles privées hors contrat, on se demande si Jean-Michel Blanquer est à voir comme sauveur ou fossoyeur de l’école ?

Bien entendu la grande annonce du mois de février fut celle de la 70 ème guérison de Lourdes. Une autre grâce émouvante, la doyenne des Français, sœur André, a fêté ses 114 ans dans le Var. Parmi la série de bonnes nouvelles, le pélé de Chartres des étudiants, suspendu dans l’incompréhension générale, est de retour. Chartres qui se prépare à accueillir Mgr Christory son nouvel évêque. Le pape François, à l’occasion de la messe d’intronisation de “Marie qui guérit les couples” a envoyé sa bénédiction pour cette initiative de laïcs, à découvrir. Regard romain toujours, « Les canonistes français forment une école de grande qualité » a assuré le Cardinal Francesco Coccopalmerio, lors d’un colloque à Paris.

Quelques autres initiatives à souligner, parmi lesquelles,  Goconfess, une appli pour se confesser, ou encore celle du  père Michel-Marie Zanotti-Sorkine qui lance “Deux minutes pour vous”, une initiative pour répondre aux questions.

Emmanuel Macron aux Bernardins, entre polémique et nouveauté ? Réponse le 9 avril

Enfin, si certains assurent que le diable n’existe pas, les exorcismes, eux, se multiplient en France. Malheureusement, nous n’avons pu que déplorer dans nos colonnes, la France et son lot quotidien d’actes contre les lieux de cultes chrétiens.  Ligugé, Marseille, Nice, Pontorson…. une semaine de vandalisme dans les lieux chrétiens en France. Tags, vols, croix détruite, prêtre menacé de mort,  Une semaine ordinaire en France. Triste litanie qui montre une Eglise attaquée de l’extérieur, alors qu’elle se divise de l’intérieur. L’affaire du MRJC n’en finit pas de faire parler d’elle. Ainsi, pour défendre le MRJC, le CMR crosse les évêques. Rien que ça ! Les tensions sont telles que les jeunes catholiques se divisent, tandis que l’évêque de Viviers demande de na pas participer à un WE sur le Genre du MRJC. Pour Mgr Touvet, cela va conduire à faire la lumière sur les idéologies de certains mouvements d’Action catholique. Autre division politique que pose la polémique autour de l’alvarium d’Angers : catholiques et identitaires est-ce ompatible ?

Parmi les initiatives diocésaines du mois, notons celle de Mgr Blanquart qui envoie ses diocésains poser 4 questions aux Loirétains, ou encore, le taxi-messe à Chantonnay (85), une bonne idée à organiser près de chez vous ! A Paris, ce fut la procession des reliques de Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésusmais aussi l’initiative du curé pour sauver la fleuriste. A Versailles, mais utile pour toute la France, l’initiative FAMILYPHONE, lance un numéro d’urgence pour les familles. A Grenoble, les funérailles auront désormais lieu à l’église et à Saint-Etienne, 400 prêtres et laics du diocèse sont priés signer la charte de prévention contre la pédophilie. Une initiative que certains ont du mal à digérer. A Rennes, nous déplorons le retour de l’enfouissement et du mauvais goût, avec la nouvelle église de béton anonyme. Tout à l’inverse, nous pouvons nous réjouir qu’à Saint-Denis, la reconstruction de la flèche de la basilique débutera en 2019. A Meaux avec 11 séminaristes, les efforts de l’évêque portent du fruit. A Nevers, en revanche, le manque de prêtres, les audits paroissiaux et les églises à l’abandon poussent Mgr Brac de la Perrière à faire le point. Enfin, au diocèse aux armées, aumônier et légende vivante, le Père Lallemand fait ses adieux à la Légion étrangère.

 

Voici donc un mois d’effervescence catholique en France

 

Pierre Selas

 

Comments are closed.