L’Eglise de France lance une nouvelle campagne sur les legs

M. Hubert Gaveau, délégué legs du diocèse de Tours explique :

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un legs  ?
Le legs est un don que l’on fait par testament.

Quel sens a t-il ?
Pour un chrétien, un legs à l’Eglise a une signification profonde : c’est un témoignage de Foi.

En général, pour quelles raisons fait-on un legs à l’Eglise ?

Un legs marque la volonté du testateur de permettre aux générations qui lui succèdent sur cette terre d’être éduqués dans la Foi en Jésus Christ sauveur.

A quoi servent les legs ?

Les legs, indispensables à l’Eglise de France, et notamment à notre diocèse, contribuent à financer les études des séminaristes, l’entretien et l’aménagement des lieux de culte et de prière. Il y a quelques années, ce sont des legs qui ont permis de restaurer le Carmel, haut lieu de rassemblement, de formation et de prière de notre diocèse.

Comment léguer au diocèse ?

Comme je le disais, léguer à l’Eglise – une somme d’argent, un bien mobilier ou immobilier… – est un témoignage de Foi, reçu comme tel par nos descendants, enfants, neveux, nièces, etc.

J’ajouterai que l’Eglise étant dispensée de droits de succession, les personnes sans enfant peuvent faire un legs dit “universel” au diocèse, charge à lui de reverser aux neveux, nièces ou amis la somme d’argent dont ils auraient hérité s’il leur avait fallu payer les droits de succession (environ 55 % du montant de la succession). Beaucoup de personnes ne le savent pas ; c’est fort dommage.

Qui contacter ?

Si l’un ou l’autre d’entre vous se sent concerné, je me permets de lui suggérer d’en parler à un prêtre ou de me téléphoner (06 46 84 42 00) pour que nous en parlions. Un dialogue ouvert, sans engagement, permet souvent de réfléchir sereinement en ayant le maximum d’informations qui permettent une décision éclairée.

Source : Diocèse de Tours – B.V.

Website:

Comments are closed.