L’Eglise de France soutient les étudiants en Irak

“En soutenant les jeunes, nous les maintenons dans le pays. Il y aura ainsi des médecins, des pharmaciens et architectes, des ingénieurs” Mgr Mirkis

La progression de l’Etat Islamique en Irak a causé la fuite de plus de 150.000 personnes. Parmi ces réfugiés des étudiants… Ils ont quitté la région de Mossoul et la Vallée du Ninive pour Erbil, dans l’attente que la situation puisse se stabiliser. Mais à Erbil, l’enseignement se fait en kurde, langue que ne maîtrisent pas les réfugiés chaldéens.

Suite à une décision ministérielle, les étudiants de langue arabe sont transférés à la faculté de Kirkouk. Pour l’année 2015-2016, ils étaient plus de 400 jeunes à prendre un nouveau départ.

Pour Mgr Youssif Thomas Mirkis, archevêque chaldéen de Kirkouk et Souleymanieh, que les jeunes restent en Irak se former est « la priorité et l’avenir de l’Irak ».

« L’Eglise de France soutient les étudiants en Irak » veut mobiliser les catholiques par une action commune autour de la prière et la collecte de fonds. L’objectif est de fournir logement, nourriture et connexion Internet à une promotion d’étudiants. Pour 2016-2017, le budget total est de 1.600.000 euros.

Ce projet s’inscrit dans un partenariat entre l’Eglise de France, représentée par la Conférence des évêques de France, et l’Oeuvre d’Orient.

Don par chèque :

A l’ordre de « Oeuvre d’Orient – Etudiants Irak »

L’Oeuvre d’Orient – 20, rue du regard 75006 Paris

Source

Comments are closed.