L’Eglise grecque-catholique russe se consacre à Notre Dame de Fatima

C’est une Eglise jeune à l’aune de la grande Eglise catholique dont elle fait partie ; une douzaine de paroisses, moins de 30.000 fidèles. Mais elle est emblématique de plus d’une manière. L’Eglises grecque-catholique russe, fondée à la fin du XIXe siècle, rassemblait dès l’origine des Russes convertis au catholicisme et qui ont pu conserver le rite byzantin, se constituant publiquement après que Nicolas II leur eut donné cette liberté en 1905. Après avoir subi les lourdes persécutions de l’époque soviétique, elle reprend aujourd’hui lentement de la vigueur. Surtout, elle vient de se consacrer à Notre Dame de Fatima.

La cérémonie a eu lieu lors du Congrès mondial de l’Eglise grecque-catholique russe a San Felice del Benaco au pied des Alpes en Lombardie, au nord de l’Italie, qui s’est tenue du 6 au 9 juin dernier – première réunion de ce type depuis 1970. On est venu de toutes parts de la grande diaspora, de nombreux grecs-catholiques ayant dû fuir la Russie dans la foulée de la révolution bolchevique, mais aussi de Russie où le nombre de fidèles rejoignant cette Eglise unie au Saint-Siège va lentement croissant.

 

Source et suite de l’article

Comments are closed.