L’épiscopat Sud-africain soutient les réformes du ministre des finances

« Les plus pauvres ne doivent pas devenir les victimes de l’affrontement actuel à l’intérieur du parti aux affaires ».

Tel est le sens du message signé par S.Exc. Mgr Abel Gabuza, évêque de Kimberley et Président de la Conférence épiscopale Justice et Paix de la Southern African Catholic Bishops’ Conference, après les nouvelles accusations présentées contre le Ministre des Finances, Pravin Gordhan, selon lesquelles, dans des fonctions précédemment exercées, il aurait favoriser le départ en retraite anticipé d’un haut fonctionnaire. Pravin Gordhan a déjà été inculpé dans le cadre d’une autre enquête, conduite par l’unité spéciale d’investigation connue sous le nom de Hawks 


Pravin Gordhan accuse à son tour le Président, Jacob Zuma, d’être complice de la puissante famille d’affairistes Gupta, d’origine indienne. Il a en outre lancé un processus de révision des finances publiques afin de faire face aux problèmes de la corruption et de la mauvaise gestion des deniers publics.


« Nous prenons acte des accusations à l’encontre du Ministre des Finances », écrit Mgr Gabuza, tout en soulignant que « ces féroces batailles intestines à l’intérieur du parti de gouvernement, tout comme l’usage des institutions étatiques pour les combattre, ne sont pas dans l’intérêt des plus pauvres parmi les plus pauvres ».


« Alors que notre pays connaît des restrictions économiques, les pauvres qui ont voté pour les responsables politiques, leur permettant d’accéder au pouvoir, s’attendent de hauts niveaux d’éthique de la part du gouvernement, y compris en entreprenant concrètement d’affronter les problématiques systémiques se trouvant derrière les luttes de pouvoir à l’intérieur du gouvernement ».

 

« Alors que personne ne se trouve au-dessus de la loi, nous continuons à appuyer le Ministre Pravin Gordhan et le Ministre du Trésor dans leurs efforts visant à réformer les finances publiques et les entreprises d’Etat dans l’intérêt d’une gouvernance propre » 

 

Source

Comments are closed.