Les chrétiens, une “secte juive”

 

Voilà une expression qui va faire grincer des dents… Et pourtant… Que signifie « secte », sinon le rameau coupé de sa branche, sectionné. Et en effet le christianisme est un rameau issu du judaïsme et considéré comme secte par les juifs eux-mêmes.

Reprenons les choses à leur origine.  Jésus et les apôtres ne font rien autre que suivre la liturgie du temple et aller à la synagogue lorsqu’ils ne sont pas à Jérusalem. Et après la mort de Jésus, les apôtres continuent, le plus naturellement du monde, à aller au Temple. Rien de plus normal, puisque le Christ est venu accomplir l’attente messianique, celle de tout ce peuple.

Et au début, les juifs ne les empêchent pas de venir au Temple. Ils leur interdisent d’y parler au nom de Jésus. Mais progressivement les choses vont se détériorer. Nous en voyons deux occurrences majeures. A Antioche, le nom de chrétien devient l’insulte moqueuse pour la secte de ceux qui suivent ce Christ crucifié. Mais historiquement, il se trouve que nombre de synagogues de par la Judée ont suivi le Christ et les apôtres, faisant de fait défection de la souche mère du judaïsme. Ce qui ne fut pas du goût des chefs des prêtres.

De là intervint un nouvel événement majeur dans l’histoire de cette rupture. Lorsque l’empereur demanda à tous les peuples de l’empire de sacrifier aux dieux de Rome, dans un appel à la cohésion civique qu’on ne peut comprendre aujourd’hui tant la laïcité a envahit la vie publique, les fidèles du Christ ont tout naturellement invoqué l’exemption juive. En effet dans l’empire, les juifs étaient les seuls à être dispensés de prier les dieux de Rome, en contrepartie d’une prière à leur Dieu.

Mais ce sont les juifs qui ont dénoncé cette « secte » comme n’étant pas juive, donc ne devant pas bénéficier de l’exemption, ouvrant la voie aux persécutions antichrétiennes des premiers temps du christianisme et à la rupture officielle entre juifs et chrétiens.

 

 

Infocatho ne vit QUE DE VOS DONS !

Nous avons besoin chaque mois de trouver x personnes qui fassent un don de 50 €

Pourriez vous, en cette période de carême, être une de ces personnes ?

Votre don de 50 € sera exclusivement utilisé à la rédaction et à la diffusion d’articles positifs sur l’Eglise catholique.

Les clercs et les laïcs ont besoin de partager le bien qui se fait, car le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit.

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Comments are closed.