Les évêques américains au secours de l’Obamacare

Les évêques américains ont combattu vent debout l’Obamacare.

Tous les évêques diocésains américains, sans aucune exception, se sont prononcés contre le mandat fédéral (décret du ministère de la Santé des États-Unis) promulgué en application de l’ObamaCare et obligeant les institutions catholiques à souscrire des polices d’assurance santé pour leurs employés, couvrant et remboursant la contraception (y compris les substances abortives, RU 487, pilules dites du “lendemain” ou du “surlendemain”) et la stérilisation. C’était en 2012. Mais déjà en 2009 l’épiscopat s’était fortement mobilisé.

Aujourd’hui, alors que Donald Trump vient de signer son premier décret contre l’Obamacare, les mêmes évêques sont inquiets.

 « Nous reconnaissons que la loi a apporté des améliorations » reconnait Mgr Franck DeWane

Ce qui inquiète l’épiscopat c’est

« Nous ne devons pas voir l’assistance sanitaire comme un luxe » conclut Mgr Dewane « mais comme la plateforme nécessaire pour aider les individus et la famille à prospérer et à contribuer au bien de la société et de la nation. »

Pour Donald Trump, comme il l’avait promis, il s’agit « lever, reporter, décaler l’application ou octroyer des exemptions » à ce qui impose des contraintes fiscales aux États, sociétés ou personnes.

Avec l’immigration, l’assistance sanitaire est donc le deuxième point de friction entre les évêques et la nouvelle administration qui entend pourtant travailler avec l’Eglise catholique.

Les évêques ont donc lancé un appel à la Chambre des députés et au Sénat pour entamer un dialogue avant la suppression de l’Obamacare.

Comments are closed.