Les Evêques catalans signent une Déclaration commune – La légitimité morale des différentes options doit être réelle

A l’occasion de ce carême 2018 les treize évêques des dix diocèses sis en Catalogne ont signé une note commune évoquant la situation actuelle dans la province“

“Les catholiques sont invités à travailler pour la paix et la justice” en Catalogne dit le texte, car en ce temps de carême on ne peut oublier les évènements politiques et sociaux intervenus ces derniers mois dans le pays.

Le rappel contenu d’une Déclaration déjà donnée le 20 septembre dernier lors de la conférence de ces mêmes évêques invitant à bâtir entre tous la confiance mutuelle dans une société composée de grande pluralité politique, culturelle et religieuse.

La cohésion sociale, la concorde et la proximité dans le respect des droits de chacun sont les objectifs prioritaires de la société en ce moment.

Les évêques ne se prononcent pas sur les modalités des solutions aux défis du moment, mais sans approuver ni déprécier leur contenu, affirment qu’il existe un problème politique auquel il faut trouver une solution juste actuellement.

Les solutions doivent être acceptables pour tous au prix d’un effort de dialogue en vérité, généreux et pour servir le bien commun de tous.

Relisant à nouveau les paroles du pape François en ces situations, il est l’heure disent-ils, de savoir distinguer dans ce sens les espaces de dialogue, de la rencontre et du consensus au sein de la société catalane.

Au service d’une société juste, respectueuses de la mémoire et sans exclusions aucunes.

L’heure presse de désigner le nouveau gouvernement dans l’application des mécanismes démocratiques qui suivent toute élection.

En agissant dans le sens des responsabilités en lien avec toutes les organisations collectives du pays, au bénéfice des plus nécessiteux et pour surmonter les conséquences de la crise institutionnelle, sociale et économique du temps présent.

Les évêques mentionnent également la situation de ceux placés en prison préventive, élus et dirigeants d’organisations sociales, en demandant qu’il soit tenu compte de la situation réelle et des circonstances personnelles de leur emprisonnement.

La légitimité morale des différentes options doit être réelle au sein des structures politiques de la Catalogne redit le texte.

Elle ne peut donc que se rappeler du respect, de la dignité inaliénable des personnes et des peuples, pour que ces valeurs soient toujours défendues pacifiquement et démocratiquement.

Les évêques catalans soulignent que les temps que Dieu réserve aujourd’hui pour les catholiques de la province ouvriront vers des chemins de paix et de réconciliation qui à terme serviront le bénéfice de la société catalane en son entier.

* La Note de Carême 2018 brève, dense et ciblée s’adresse aux catholiques en premier, aux responsables de la société civile et politique à la fois.

La situation de blocage institutionnel des pouvoirs régionaux qui dure depuis plusieurs semaines désormais, inspire les pasteurs de l’église catalane vers la recherche des solutions pacifiques, vitales et de première nécessité aujourd’hui pour tout un chacun !

Source France catholique

Comments are closed.