Les évêques du Congo rejettent les conclusions du Dialogue national

Dans la crise qui crispe le président Kabila  et une opposition sans cesse croissante au sujet, notamment, de la tenue des futures élections, les évêques congolais avaient déjà pris du retrait, dénonçant l’absence de conditions sereines pour la tenue des discussions.

ils viennent de rejeter les conclusions du Dialogue national.

« les acteurs politiques ne réussissent pas encore à se mettre d’accord pour trouver des solutions pacifiques et consensuelles à la crise socio-politiques qui prend des proportions de plus en plus inquiétantes et qui risque de plonger » le pays « dans le chaos »

Les membres de la conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) s’expriment dans un communiqué rendu public ce vendredi 21 octobre 2016 après avoir pris connaissance des conclusions d’un accord signé lundi dernier par les participants au Dialogue national. Cet accord conclu entre la majorité soutenant le président sortant et une partie seulement de l’opposition, prévoit la tenue des élections présidentielle, législatives et provinciales en avril 2018, un délai rejeté immédiatement par le Rassemblement, plateforme qui regroupe la majeure partie de l’opposition. Les évêques repoussent donc les conclusions de l’accord du Dialogue national tout en appelant toutes les parties à se retrouver autour d’une nouvelle table. 

 

Source

Comments are closed.