Les évêques pris à parti sur le préservatif par Laurence Rossignol

Lors du dernier débat sur le délit d’entrave numérique à l’IVG, Laurence Rossignol, visiblement émue et prise de court, malgré une majorité qu’elle lui savait acquise, s’est un petit peu emballée sur les évêques. Interpellée par un des très rares députés présents pour ce vote pourtant capital sur la liberté d’expression, le ministre a fini par “lâcher” ce qu’elle pensait du soutien des évêques qu’elle ne trouve pas très empressés de promouvoir le préservatif là où il y en a besoin.

Sur le banc derrière elle on entend “oh ben les évêques ils n’ont pas à faire la loi.” En gros ils n’ont pas à avoir d’avis. Pourtant, à côté des évêques américains et de leur commission pro-life, les évêques de France ne sont pas très gênants pour les politiques en la matière.

Ajoutant qu’elle ne voulait pas faire baisser le nombre d’IVG. Elle s’inquiète même de ce que ses successeurs mettront sur le site du gouvernement.

laurence rossignol2

Vous pourrez l’entendre sur cette vidée de l’Assemblée Nationale à 0.47.

 

Comments are closed.