Les parlementaires français se penchent sur la situation des chrétiens d’Orient

Ce mercredi 16 mai 2018, les membres du groupe d’études des chrétiens d’Orient de l’Assemblée nationale ont auditionné Mgr Pascal Gollnisch, directeur de l’Oeuvre d’Orient, et Mgr Yousif Mirkis, archevêque chaldéen catholique de Kirkouk. Au cours de cette réunion tenue en présence de députés appartenant aux différents groupes politiques du Palais Bourbon, plusieurs constats ont été posés, comme le rapportent certains témoignages : «  le dialogue passe par les questions de vérité », «  il faut trouver des pistes de médiation », etc.

Deux jours plus tôt, le sénateur Bruno Retailleau, président du groupe Les Républicains au Sénat et du groupe sénatorial de solidarité, de liaison et de vigilance concernant les chrétiens et les minorités au Moyen-Orient, était présent à la Conférence internationale sur les victimes de violences ethniques qui s’est tenue à Bruxelles. Au cours de cette conférence, la situation des chrétiens d’Orient a été abordée.

Comments are closed.