Lettre du maire du 15ème arrondissement sur Notre-Dame de Paris

Le maire du 15ême arrondissement de Paris, Philippe Goujon, a réagi à l’incendie de Notre-Dame de Paris. Cette lettre – intitulée « Rebâtir Notre-Dame » – a été publiée sur le site de la mairie du 15ème arrondissement. Le maire propose notamment de contribuer à la souscription nationale en faisant un don à la Fondation du patrimoine. En outre, un registre a été ouvert dans cette mairie d’arrondissement parisien.

Madame, Monsieur,

 

Lundi soir, c’est une partie de notre Histoire qui a sombré dans les flammes, une part de notre civilisation, une part de l’âme de la France et de la Chrétienté, de son épopée, de son génie universel. Notre-Dame est bien l’un des symboles les plus forts de notre unité nationale, d’un héritage qui relie tous les Français, un sanctuaire rythmé par les drames et les espoirs, les liesses et les détresses de notre Nation et, peut-être surtout, une part intime de nous-mêmes.

 

C’est grâce à l’extraordinaire courage et à l’efficacité de nos soldats du feu qui ont œuvré au péril de leur vie, tout au long de cette terrible nuit, que ce joyau de notre architecture religieuse inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco et admiré du monde entier a pu être sauvegardé.

 

J’ai une pensée particulière pour les Catholiques du monde entier, frappés par ce désastre en pleine semaine sainte.

 

Le moment est venu de rebâtir ce qui a été détruit en nous mobilisant par notre contribution à la souscription nationale ouverte par le Fondation du Patrimoine et relayée par la Mairie du 15e.

 

Notre-Dame, partie intégrante de notre geste nationale, de l’accueil de la Couronne d’épines par Saint-Louis au Te Deum de la Libération et aux funérailles nationales du général de Gaulle, sera encore plus belle parce que reconstruite grâce à l’effort de tous.

 

Philippe GOUJON

Source : site internet de la mairie du 15ème arrondissement de Paris

Cher lecteur

Infocatho est dans une situation économique préoccupante. Peut-être ai-je pris du retard pour vous le dire : j’ai besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.

Votre don de 5, 10, 15, 25, 50 € ou plus est nécessaire pour que je puisse poursuivre cette oeuvre au service de l'Eglise après Pâques.

Merci pour votre don

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Comments are closed.