Lights in the Dark lance le Lab Saint Maximilien Kolbe, dédié à l’évangélisation du continent numérique

Après la branche formation, avec l’académie Sainte FaustineLights in the Dark lance le Lab Saint Maximilien Kolbe, dédié à l’innovation, particulièrement nécessaire pour l’évangélisation du continent numérique.

Le Lab Saint Maximilien Kolbe, c’est quoi ?

  • un lieu d’innovation, de recherche et d’expérimentation pour véritable une Pentecôte numérique dans l’Eglise !
  • un lieu de rencontre, d’échange et de retours d’expériences sur de l’évangélisation par Internet
  • des évènements dédiés : hackhatons, webniars, séminaires de recherche ou techs
  • un incubateur (+ fablab) de projets numériques (applis, intelligence artificielle, etc.) disruptifs et innovants
  • une participation aux podiums de l’innovation lors du forum e-Mission

A qui s’adresse-t-il ?

  • à tous ceux qui s’intéressent à la mission de l’Eglise dans le continent numérique
  • aux porteurs de projets numériques
  • aux pasteurs/leaders en mission sur Internet
  • aux théologiens chrétiens qui publient sur ce sujet
  • aux enseignants-chercheurs, doctorants, docteurs en communication, etc.
  • aux développeurs innovants (french tech, church tech, etc.)
  • aux experts des problématiques du digital (sécurité des données, big data, growth hacking, etc.)
  • aux animateurs/éditeurs de sites internet chrétiens (réseau des tisserands, Fasm, etc.)

Pourquoi Saint Maximilien Kolbe ?

A son époque, le père Maximilien Kolbe a été très innovant. On peut même dire qu’il a mis l’innovation au service de l’évangélisation. Ainsi, après avoir créé un « couvent maison d’édition », il lance un quotidien catholique, Le Chevalier (de l’Immaculée), qui tire bientôt à un million d’exemplaires mensuels, puis le Petit Chevalier, qui tire à 165.000 ex. pour les jeunes, et enfin le Tout Petit Chevalier, à 35.000 ex. pour les touts-petits. Mais il ne s’arrête pas là : le futur saint martyr lance un nouveau quotidien qui va inonder toute la Pologne : Le Petit Journal, édité à 150.000 ex. quotidiens et 250.000 ex. le dimanche. Son apostolat est inventif : il diffuse des milliers de médailles miraculeuses, et dans son couvent devenu un véritable village missionnaire, il monte une station de radio et y fait même construire une usine de production électrique pour alimenter le tout ! Il répète sans cesse que l’œuvre n’est pas un but, mais un moyen pour apporter Jésus et Marie dans toutes les maisons… comme Internet aujourd’hui !

Rejoindre le Lab

Comments are closed.