Lourdes – L’unité des presbyterium serait-elle difficile ?

En titrantLourdes 2017, les évêques tentent de préserver l’unité entre leurs prêtres”, le journal La Croix met en avant une difficulté particulière que doivent gérer les évêques : la diversité de leur prebyterium. Une diversité sociale, une diversité d’origines (tant géographique, culturelle, que spirituelle), une disparité d’âge également, mais aussi de formation et parfois de position, ce qui est plus ennuyeux pour l’unité de la foi.

Il semble cependant que les divergences de fond s’estompent depuis quelques années, mais de vieux restes de différences (sous des manteaux idéologiques divers) et de tensions demeurent, clivant parfois violemment les prêtres et au-delà les fidèles eux-mêmes. Les évêques ont donc décidé de se pencher cette année sur la question.

A suivre donc le fruit de leur réflexion.

Comments are closed.