Maghreb : les évêques s’alarment contre la remise en cause des droits fondamentaux des migrants

« Nous dénonçons le piétinement des droits fondamentaux à l’égard des personnes en migration » affirment les Evêques d’Afrique du Nord dans le communiqué publié au terme de l’Assemblée de la Conférence des Evêques de la Région nord de l’Afrique (CERNA) tenue à Tanger (Maroc) du 23 au 26 septembre.

« Le fait de la migration qui s’accentue dans le monde entier demeure un lieu majeur de la souffrance que nous côtoyons dans nos pays » souligne le communiqué transmis à l’Agence Fides. « Il questionne notre solidarité auprès de ceux qui souffrent et plus largement le respect du à toute personne humaine, quelle que soit sa situation ».

En tant que signe de proximité et de partage sur le thème qui rapproche les deux rives de la Méditerranée, à l’Assemblée de la CERNA a participé une délégation de la Commission pour les migrations (CEMI) de la Conférence épiscopale italienne (CEI), conduite par S.Exc. Mgr Guerino Di Tora, évêque auxiliaire de Rome, président de la CEMI et de la Fondation Migrantes, et le S.Em. le Cardinal Francesco MONTENEGRO, Archevêque d’Agrigente et président de la Caritas italienne, « venu pour se rendre compte de visu de la situation de la migration à Tanger ».

Un autre point affronté par les Evêques concerne l’évolution des sociétés en Afrique du Nord qui, « met de plus en plus en débat la reconnaissance du pluralisme religieux et de la liberté de conscience ». La CERNA invite ses propres communautés à « relever ce défi spirituel de la rencontre interreligieuse, au service de la réussite de toute vie humaine, dans toutes ses dimensions, et particulièrement dans sa rencontre avec Dieu ».

Les Evêques concluent en affirmant que « la célébration de la béatification de Mgr Pierre Claverie et de ses 18 compagnons martyrs en Algérie, le 8 décembre prochain à Oran, est une grande joie pour nos Eglises ».

Source : Agence Fides

Comments are closed.