Malaise des psychiatres face à l’euthanasie aux Pays-Bas

Aux Pays-Bas, deux psychiatres « inquiets quant à la pratique de l’euthanasie sur des personnes atteintes de troubles psychiatriques » ont lancé une action pour collecter la signature de psychiatres également préoccupés par la situation.

 

Pour Bram De Bakker et Esther van Fenam, l’élément déclencheur a été une émission télévisée sur la clinique de fin de vie « LEK ». Dans cet établissement, des patients psychiatriques auraient été euthanasiés « alors que tout n’aurait pas été tenté pour les soigner puisqu’aujourd’hui l’éventail de nouvelles thérapies est de plus en plus large ». Ainsi sur 60 euthanasies de patients psychiatriques en 2016, « 48 l’ont été par la LEK ». En outre, « ces cas d’euthanasies qui posent question ont tous été jugés conformes par les commissions de contrôle RTE à l’exception d’un seul ». N’y-a-t-il pas là une « interprétation élastique de la loi » ?

 

Pour le directeur de la LEK « le nombre important d’euthanasies pratiquées n’est pas dû à un abaissement du seuil d’admissibilité à l’euthanasie, mais à une augmentation des demandes ». Cependant, la pétition « traduit un véritable malaise puisque plus de 60 % des psychiatres néerlandais ont réaffirmé cette année ne pas vouloir faire des euthanasies ».

 

 

 

Source Généthique.org

Comments are closed.