Mariage gay à Bollène – Marie-Claude Bompard relaxée, l’association qui portait plainte condamnée

 Ce jeudi, le tribunal correctionnel de Carpentras a débouté l’association qui avait attaqué Marie-Claude Bombard après son refus de marier un couple lesbien en 2013. Les juges ont estimé que la citation était irrecevable et ont condamné l’association à verser 3000 euros de dommages et intérêts.

Source

Comments are closed.