Mariage dans l’avion le pape se justife

L’un de vous m’a dit que je suis fou d’avoir fait une chose pareille. Les choses ont été simples. Le monsieur, l’homme, était sur le vol précédent. Elle n’était pas là. On a parlé. Je me suis ensuite rendu compte qu’il m’avait déjà sondé. On a parlé de la vie, de ce que je pensais de la vie, la vie de famille. Il parlait, ce fut une belle conversation. Le jour suivant, ils étaient tous les deux [sur le vol]. Quand nous avons pris les photos, ils m’ont dit ceci : « nous étions sur le point de nous marier à l’Eglise, nous étions déjà mariés civilement mais le jour d’avant – on voit qu’ils venaient d’une petite ville – l’église s’est écroulée à la suite d’un tremblement de terre. Il n’y a pas eu de mariage ».

Ceci s’est produit il y a dix ans, peut-être huit, en 2010, il y a eu un tremblement de terre. Et oui, on le fera demain [le mariage] ou après-demain. La vie s’écoule. Arrive une fille, puis une autre fille, mais « nous avons toujours eu cela dans notre cœur : nous, nous ne sommes pas mariés… » Je les ai interrogés un peu ! Et là, les réponses étaient claires, « pour toute la vie ». Et je leur ai demandé : « mais comment savez-vous tout cela ? Vous avez une bonne mémoire, j’ai demandé, c’est le catéchisme ? – Non, non, nous avons fait les cours de préparation au mariage pour ce moment-là ».

Ils étaient préparés. Aux curés vous leur direz : « ceux-ci étaient préparés et j’ai jugé qu’ils étaient préparés ». Ils me l’ont demandé… Les sacrements sont faits pour les hommes. Toutes les conditions étaient claires. Et pourquoi ne pas faire aujourd’hui ce que l’on peut faire, non ? On le reporte à demain, mais demain… cela aurait pris dix ou huit ans de plus. Voilà la réponse : j’ai jugé qu’ils étaient préparés, qu’ils savaient ce qu’ils faisaient.

Chacun des deux s’est aussi préparé devant le Seigneur, par le sacrement de la pénitence et ensuite je les ai mariés. Et quand ils sont arrivés ici [à l’arrière de la cabine] tout était fini. On m’a dit qu’ils avaient dits à certains d’entre vous qu’ils iraient devant le pape pour lui demander de nous marier. Je ne sais pas si c’est vrai ou non, qu’ils avaient cette intention. Voilà comment s’est passée la chose. Dites aux prêtres que le pape les a bien interrogés et qu’ils m’ont dit qu’ils avaient fait le cours de préparation au mariage. Mais ils étaient conscients qu’ils étaient dans une situation irrégulière.

 

Source Famille chrétienne

Une information semblait dire ces derniers jours qu’il s’agissait d’une manipulation médiatique préparée.

Juridiquement, le pape a ce pouvoir, comme nous le rappelions dans notre article annonçant l’événement. D’après les propos du Saint-Père, sa spontanéité semble l’avoir emporté sur ses propres recommandations d’une préparation sérieuse. Apparemment, le pape s’est fié aux simples dires des fiancés. Dans le contexte controversé d’Amoris Laetitia, ce n’était peut-être pas très prudent.

La lecture de cet article vous a-t-elle été utile ?
Infocatho est un média gratuit au service de la vie de l'Eglise et de la foi catholique.
Votre don aujourd’hui est nécessaire à son existence et à son développement.
Merci pour votre don et votre prière.
L'équipe d'Infocatho

Faire un don

Comments are closed.