Marlène Schiappa annonce un projet de loi sur la PMA “avant les vacances d’été”

Interrogée dans le cadre de l’émission Bourdin Direct, Marlène Schiappa, Secrétaire d’État chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes, a annoncé qu’un projet de loi destiné à étendre la PMA aux femmes célibataires et homosexuelles sera présenté en conseil des ministres avant les vacances d’été. Autrement dit, le texte pourra être discuté pendant la session extraordinaire qui aura lieu cette année au mois de juillet. De quoi lancer une nouvelle polémique avec un sujet aussi sensible, alors que le gouvernement sort affaibli dans une crise qui a duré plusieurs mois.

Marlène Schiappa a également émis le vœu que la PMA ouverte aux femmes seules ou homosexuelles  soit remboursée par la Sécurité sociale. “Nous verrons”, a-t-elle déclaré. “Le projet de loi est en train d’être travaillé par les trois ministres qui sont en charge, Agnès Buzyn, Nicole Belloubet, et Frédérique Vidal. Mon souhait personnel c’est évidemment que la PMA soit remboursée par la Sécurité sociale. C’est la position de la LaREM. La PMA “pour toutes” est en effet une revendication du parti d’Emmanuel Macron, défendue lors de la dernière campagne présidentielle.

Concernant la GPA, Marlène Schiappa affirme “n’avoir pas évolué” sur le sujet. Elle reste opposée. “Je pense qu’il faut être très prudent sur ces sujets, pour plusieurs raisons. Je pense qu’il faut penser aux enfants quand on parle de PMA et GPA, qui sont déjà nés, qui existent, qui peut-être sont devant la télévision et qui entendent des propos parfois violents”. Marlène Schiappa se considère “personnellement assez opposée à ce qui peut conduire à une forme de marchandisation du corps des femmes”.  Néanmoins, elle affirme être “à l’écoute” sur la question. Des propos qui ne pourront que faire réagir.

Source BFM TV

Infocatho ne vit QUE DE VOS DONS !

Nous avons besoin chaque mois de trouver x personnes qui fassent un don de 50 €

Pourriez vous, en cette période de carême, être une de ces personnes ?

Votre don de 50 € sera exclusivement utilisé à la rédaction et à la diffusion d’articles positifs sur l’Eglise catholique.

Les clercs et les laïcs ont besoin de partager le bien qui se fait, car le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit.

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Comments are closed.