Maroc : des chrétiens en appellent au pape pour plus de liberté religieuse

Deux semaines avant la visite du Pape François au Maroc, prévue pour les 30 et 31 mars, le Comité chrétien marocain (CCM) a adressé une lettre ouverte au Pape, en demandant l’intervention du Saint-Siège sur un thème qui leur tient fortement à coeur, à savoir la liberté religieuse dans le pays.
Les baptisés représentent seulement 1,1 % de la population soit 380.000 personnes sur un total de 33,6 millions d’habitants, en majorité musulmans, et ils sont en majorité de confession évangélique. Dans leur lettre ouverte, publiée par le quotidien Al Massae, sont signalées « des violations de la liberté religieuse des chrétiens”, les services de sécurité marocains étant accusés de “persécuter les chrétiens au travers de continuelles arrestations illégales ».
Dans le texte parvenu à l’Agence Fides, le Comité affirme que certains fonctionnaires de police marocains « ont arrêté, torturé, maltraité mais aussi privé de3 documents d’identité certaines personnes qui avaient proclamé leur religion ou adhéré à des prières au sein d’églises clandestines. En outre, les autorités ont expulsé des centaines d’étrangers accusés de prosélytisme ».
Le Comité soutient l’Association marocaine pour les droits et la liberté religieuse et l’Association marocaine pour les droits fondamentaux, organismes non reconnus officiellement qui, affirme la lettre, « défendent la liberté religieuse, enregistrent les violations et accueillent les ahmadis, les chiites, les chrétiens et les ibadites ».
Le Roi Mohamed VI – reconnaît le Conseil – mène d’importantes initiatives pour faire du Maroc un pays tolérant. Il ne faut pas oublier « la Conférence sur les droits des minorités religieuses dans les pays islamiques » organisée en 2016 même si « nombreux sont encore les fonctionnaires marocains qui discriminent les chrétiens » relève le texte.

Source : Fides

Comments are closed.