Melania Trump à Notre-Dame de Paris

La visite conjointe le 13 juillet dernier de Brigitte Macron et de Melania Trump à la cathédrale Notre-Dame de Paris a surtout été commentée dans les réseaux sociaux. Melania Trump y a aussi allumé des bougies. De même, les deux premières dames ont vénéré la couronne d’épines, qui est conservée dans la cathédrale parisienne.

Mgr Patrick Chauvet, recteur-archiprêtre de la cathédrale Notre-Dame de Paris, a donné un entretien publié sur le site Internet de Famille chrétienne dans lequel il livre un peu plus de détails sur cette visite.

Quel est le sens de cette visite des deux « premières dames » à Notre-Dame de Paris ?

Elles allaient toutes les deux à la source de notre Histoire. (…) Par leur intérêt soutenu, et par toutes les questions posées, j’ai senti un réel désir chez elles de découvrir cette histoire « magique » de Notre-Dame. Nous avons commencé par la célèbre statue de la Vierge. Je leur ai dit : «  Ici, il y a une “première dame” à visiter ! C’est Notre-Dame de Paris qui vous accueille, la maîtresse de maison et surtout la plus belle femme du monde ! » Cela les a fait rire.

Quel était le sens que vous avez voulu donner à cette visite ?

J’ai voulu faire passer le message que la cathédrale était d’abord un témoignage de foi. En leur montrant la rosace, j’en ai profité pour leur expliquer que cette dernière nous invitait à toujours regarder vers le ciel… J’ai expliqué simplement que nous étions crées pour cela, pour regarder vers le Seigneur ! Que cela donnait du sens à nos vies. Elles ont écouté avec beaucoup d’attention.

Ont-elles eu aussi un moment de recueillement ?

À la fin de la visite, Madame Trump a voulu déposer deux bougies. Je ne connais évidemment pas le contenu de sa prière. Mais elle a voulu confier tout ça à Notre-Dame de Paris. Il faut dire qu’elle a reçu une éducation catholique. La visite était culturelle mais elle avait une dimension spirituelle évidente. La preuve ? Elles ont vénéré toutes les deux la couronne d’épines. Elles l’ont embrassée. Elles ont gardé ensemble le silence. Il y avait un intérêt soutenu. C’était la première fois qu’elles voyaient cette relique insigne.

SOURCE – Famille chrétienne

Comments are closed.