Mélenchon un chrétien qui s’ignore ?

Mélenchon, plus chrétien que Fillon. Mélenchon de morale chrétienne. Mélenchon et la symbolique chrétienne. C’est ce que soutient Patrick Buisson dans une tribune du Point.

La dé­li­ques­cence du PS li­bère un es­pace qui était cadré par le can­di­dat so­cia­liste, qui n’existe plus. L’élec­to­rat de gauche qui va vers Mé­len­chon re­trouve des re­pères et une vi­sion du monde an­té­rieurs à ce mo­ment où le PS a mis l’ac­cent sur les pro­blèmes so­cié­taux et aban­donné les ques­tions so­ciales. En outre, Mé­len­chon est, avec Ma­rine Le Pen, le seul à vé­ri­ta­ble­ment par­ler de re­li­gion dans cette cam­pagne. Même s’il dé­clare « fou­tez-nous la paix avec les Églises ! », il adopte un dis­cours qui em­prunte des sym­boles à la spi­ri­tua­lité. À Mar­seille, il avait un ra­meau pour évo­quer la Mé­di­ter­ra­née. Un franc-ma­çon qui ar­bore des ra­meaux, le jour des Ra­meaux ! Il prend la pos­ture des hus­sards noirs de la Ré­pu­blique qui com­bat­taient l’Église fa­cia­le­ment, mais par­ta­geaient la même mo­rale ci­vique que les curés. Il campe la fi­gure de l’ins­ti­tu­teur de l’école éman­ci­pa­trice des an­nées 1880.N’est-ce pas ce qu’il a tou­jours été ? Ab­so­lu­ment. Il porte une des deux ver­tus chré­tiennes « de­ve­nues folles » chères à Ches­ter­ton et qui est le res­sort dia­lec­tique de toute l’his­toire de l’Oc­ci­dent entre le libre ar­bitre et la grâce. Dans la ver­sion mar­xiste, le culte de l’homme jus­qu’à la mort de Dieu. Et dans la ver­sion ca­pi­ta­liste, l’ab­sence de libre ar­bitre total. Mé­len­chon in­carne un vote de classe, ar­chaïque, qui plonge ses ra­cines dans une spi­ri­tua­lité qu’il pré­tend com­battre. Si le chris­tia­nisme est le refus de la do­mi­na­tion ab­so­lue de la mar­chan­dise, c’est-à-dire ce que la Bible condamne comme le culte des idoles, Mé­len­chon est plus chré­tien que Fillon lorsque ce­lui-ci se rend à Las Vegas ou en­tend faire de la France une smart na­tion.

 

Infocatho ne vit QUE DE VOS DONS !

Nous avons besoin chaque mois de trouver x personnes qui fassent un don de 50 €

Pourriez vous, en cette période de carême, être une de ces personnes ?

Votre don de 50 € sera exclusivement utilisé à la rédaction et à la diffusion d’articles positifs sur l’Eglise catholique.

Les clercs et les laïcs ont besoin de partager le bien qui se fait, car le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit.

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Comments are closed.