Mère Françoise du Saint Esprit, une nouvelle vénérable française

Le pape François a autorisé la publication de sept décrets reconnaissant les « vertus héroïques » de sept baptisés, dont trois femmes – religieuses – et quatre hommes, trois prêtres et un laïc, a indiqué le Saint-Siège le 10 octobre 2017. Il s’agit de la première étape vers leur canonisation : la reconnaissance d’un miracle dû à leur intercession ouvrirait ensuite la voie à leur béatification.

Le pape a reçu au Vatican le préfet de la Congrégation pour les causes des saints, le cardinal Angelo Amato, le 9 octobre, autorisant la publication de décrets reconnaissant que ces sept baptisés ont vécu les vertus humaines et chrétiennes de façon évangélique, « héroïque », selon le terme technique.

Trois religieuses fondatrices

Trois femmes sont désormais « vénérables » :

– La Française mère Françoise du Saint Esprit – au siècle : Caroline Baron – (1820-1882), née à Mailhac et morte à Saint Chinian. Elle fut fondatrice, en 1861, des Franciscaines du Saint Esprit de Montpellier, congrégation vouée notamment à l’accueil et à l’éducation des enfants orphelins.

– Maria Lorenza Requenses in Longo (1463-1539), Espagnole naturalisée Italienne, fondatrice de l’Hôpital des Incurables de Naples et des Moniales clarisses capucines. De famille noble, elle entra dans le Tiers-ordre franciscain après la mort de son mari et fondit un monastère de contemplatives qui fut rattaché aux capucins.

– La comtesse polonaise Rosa Czacka (1876-1961), devenue sœur Elisabeth, fondatrice de la Congrégation des Sœurs franciscaines de la Croix, au service des personnes aveugles.

Un laïc et trois prêtres

L’Église reconnaît aussi les vertus héroïques de quatre hommes, un laïc et trois prêtres du XIXe et du XXe siècles.

– Le laïc Francesco Paolo Gravina (1800-1854), fondateur de la Congrégation des Sœurs de la Charité de saint Vincent de Paul. Prince italien, trompé par une épouse infidèle, il dédia sa vie aux œuvres de charité et au service de sa ville de Palerme.

– Donizetti Tavares de Lima (1882-1961), prêtre diocésain brésilien réputé pour sa charité envers tous et pour les miracles qui entourèrent sa vie.

– Serafin Alojzy Kaszuba – au siècle : Ludvík Kazimír – (1910-1977) prêtre ukrainien de l’Ordre des capucins.

– Magí Morera y Feixas (1908-1984), prêtre espagnol de la Congrégation de la Sainte Famille de Jésus, Marie et Joseph.

 

Source

Comments are closed.