Messe de la solennité de Marie Mère de Dieu : « Toute violence faite à la femme est une profanation de Dieu » (pape François)

Le mercredi 1er janvier 2020, le pape François a célébré la traditionnelle messe de la solennité de Marie Mère de Dieu.

Cette célébration constitue la première célébration liturgique pontificale de la nouvelle année.  Elle fait figure de messe du jour de l’an. Dans son homélie, le pape François a fait le lien entre la maternité de Marie et l’Église, mais il a également établi un rapport entre le rôle de Marie et la dignité de la femme. Ainsi, pour le pape François, « la renaissance de l’humanité a commencé à partir de la femme ». Rappelant que les femmes sont « battues, violentées, poussées à se prostituer et à supprimer la vie qu’elles portent dans leur sein », il a également affirmé que « toute violence faite à la femme est une profanation de Dieu, né d’une femme ». En effet, c’est par une femme que « le salut est parvenu à l’humanité ». Il a aussi appelé à libérer le corps de la femme « du consumérisme » pour qu’il soit perçu comme « la chair la plus noble du monde ». Enfin, le pape a aussi insisté sur «  la révolution de la tendresse » que le Christ apporte. « Avec elle, il a inauguré la révolution de la tendresse. L’Église, en regardant l’enfant Jésus, est appelée à la continuer ».

On pourra lire l’homélie du pape sur ce lien.

La messe du 1er janvier 2020 peut également être vue en cliquant sur la vidéo suivante (chaîne YouTube de Vatican News) :

Comments are closed.