Mgr Aillet, mis en cause pour la gestion de son diocèse

60 prêtres du diocèse de Bayonne ont voulu exprimer leur désaccord avec la gestion du diocèse de Bayonne par Mgr Aillet. Une gestion qu’ils considèrent autoritaire, les réduisant à des exécutants. Ils critiquent également l’introduction de prêtres et séminaristes venus d’ailleurs, mais surtout de ce que les récriminants appellent le courant traditionaliste, dont selon eux, l’évêque est issu.

Mgr Aillet, membre de la communauté Saint-Martin ne peut à proprement parler être considéré comme “traditionaliste”, si tant est que ce mot soit correctement défini. Connu pourtant pour être un homme de dialogue et d’écoute, Mgr Aillet a reçu les 60 prêtres en septembre dernier.

Les 60 prêtres signataires seraient soutenus par 30 autres anonymes. L’affaire seraient entre les mains des plus hautes autorités ecclésiastiques, selon le journal Sud Ouest, à savoir l’archevêque de Bordeaux, la conférence épiscopale et le nonce. Trois autorités dont l’autorité reste pour certaines relatives cependant. Si le nonce peut demander des comptes à l’évêque, la conférence épiscopale n’est pas un échelon ecclésiologique, mais une simple assemble consultative locale.

Cher lecteur

Infocatho est dans une situation économique préoccupante. Peut-être ai-je pris du retard pour vous le dire : j’ai besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.

Votre don de 5, 10, 15, 25, 50 € ou plus est nécessaire pour que je puisse poursuivre cette oeuvre au service de l'Eglise après Pâques.

Merci pour votre don

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Xavier Ravier

Website:

Comments are closed.