Mgr Aillet propose une neuvaine pour demander l’unité dans le diocèse

Dans la lettre aux diocésains intitulée «  Amour et Vérité se rencontrent – Lettre sur la recherche de la communion dans les circonstances actuelles » datée du 8 décembre 2016, Monseigneur Aillet, qui rappelle « la puissance de la prière », propose aux fidèles qui le souhaitent de se joindre, du samedi 17 décembre au samedi 24 décembre, à une Neuvaine pour prier pour l’unité dans le diocèse et se préparer à la célébration de Noël…

Parce que le don de l’unité est précieux et que nos initiatives humaines doivent s’enraciner dans la prière, je vous propose de prier spécialement pour l’unité dans le diocèse, en particulier dans le presbyterium, durant les dernières grandes féries du temps de l’Avent, du 17 au 24 décembre. Nous nous préparerons ainsi à accueillir celui qui est le « Prince de la Paix » et à chanter en vérité dans la nuit de Noël : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes de bonne volonté ».

Chaque jour, nous pourrons prier comme suit :

« Seigneur Jésus-Christ, nous te prions pour ton Eglise particulière de Bayonne, Lescar et Oloron : accorde-lui la paix et protège-la, daigne la rassembler dans l’unité ; nous te prions aussi pour notre évêque Marc et tous les prêtres de notre diocèse, donne-leur d’être les serviteurs de la Communion et de la Réconciliation. Nous te le demandons par l’intercession de ta Mère et notre Mère, la Vierge Immaculée »

Une dizaine de chapelet

Invocations :

Cœur Sacré de Jésus, j’ai confiance en toi

Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous

Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous

Sainte Marie, Mère de l’Eglise, priez pour nous

Saint Joseph, priez pour nous

Saint Michel-Archange, défendez-nous dans le combat

Saint Michel Garricoïts, priez pour nous

Sainte Mariam de Jésus crucifié, priez pour nous

Bienheureux Louis-Edouard Cestac, priez pour nous

Prière du Bienheureux Louis-Edouard Cestac

Auguste Reine des Cieux, souveraine Maîtresse des Anges,

Vous qui, dès le commencement, avez reçu de Dieu le pouvoir

et la mission d’écraser la tête de Satan,

nous vous le demandons humblement,

envoyez vos légions célestes pour que,

sous vos ordres, et par votre puissance,

elles poursuivent les démons,

les combattent partout, répriment leur audace

et les refoulent dans l’abîme.

Qui est comme Dieu ?

O bonne et tendre Mère,

Vous serez toujours notre amour et notre espérance,

O divine Mère,

Envoyez les saints anges pour me défendre

Et repousser loin de moi le cruel ennemi.

Saints Anges et Archanges, défendez-nous, gardez-nous.

On pourra accompagner cette neuvaine d’une journée de jeûne au choix…

Source : site du diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron

Comments are closed.