Mgr Cordileone interdit à Nancy Pelosi d’accéder à la communion

Mgr Cordileone interdit à Nancy Pelosi d’accéder à la communion

Dans une instruction datée du 19 mai dernier, Mgr Salvatore Cordileone, archevêque de San Francisco, a interdit à Nancy Pelosi, la présidente démocrate de la Chambre des représentants, d’accéder à la communion. Nancy Pelosi s’est en effet engagée publiquement en faveur de l’avortement. Mgr Cordileone a par ailleurs indiqué qu’il a tenté – sans succès – de la convaincre de la gravité de ses positions. En raison de cette persistance, il a entendu ainsi tirer les conséquences du canon 915 du Code de droit canonique qui rappelle notamment qu’outre les excommuniés et les interdits, « ceux qui persistent avec obstination dans un péché grave et manifeste, ne seront pas admis à la sainte communion ».

Après de nombreuses tentatives pour parler avec la présidente Pelosi pour l’aider à comprendre le grave mal qu’elle commet, le scandale qu’elle cause, le danger qu’elle risque pour sa propre âme, j’ai décidé qu’elle ne devait pas être admise à la Sainte Communion.

Articles liés

Partages