Mgr Gollnisch : « Les libertés religieuses doivent être respectées en Inde »

A l’occasion de la visite du Premier ministre indien Narendra Modi en France le vendredi 2 juin dernier, l’Œuvre d’Orient a attiré l’attention du gouvernement français sur les agressions répétées contre les chrétiens en Inde.

Aujourd’hui entre 830 millions d’hindous et 140 millions de musulmans, les 25 millions de chrétiens (2,3 % de la population totale) représentent la troisième communauté religieuse du pays. Et même si la convivialité et le vivre ensemble sont réels, les chrétiens sont dans certains États, régulièrement victimes de violence.

Ainsi le dimanche 20 mai dernier dans un village de l’archidiocèse de Hyderabad, dans le sud du pays, une église dédiée à Notre-Dame de Fatima a été vandalisée par une centaine d’assaillants qui ont détruit le crucifix et brisé la statue de la Vierge.

Plusieurs cas d’arrestations arbitraires et d’intimidations envers les chrétiens nous sont également régulièrement signalés.

L’Œuvre d’Orient demande que les libertés religieuses soient respectées et exhorte les autorités indiennes à agir avec fermeté contre les groupes fondamentalistes.

Mgr Pascal Gollnisch

Paris, le 2 juin 2017

 

Source

Comments are closed.