Mgr Michel Aupetit nommé Ordinaire des catholiques orientaux de France

Récemment intronisé archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit est aussi devenu, le 8 janvier 2018, l’Ordinaire des fidèles de rite oriental résidant en France. Cette fonction, méconnue et liée à la qualité d’archevêque de Paris, fait de ce dernier le pasteur de certains fidèles catholiques de rite oriental.

Ainsi, les melkites, les syriaque catholiques, les coptes catholiques, les chaldéens catholiques, les russes catholiques (catholiques de rite byzantin) et les roumains catholiques relèveront de la juridiction de l’archevêque de Paris en tant qu’Ordinaire. En revanche, ne sont pas placés sous la juridiction de l’Ordinariat les maronites (éparchie de Notre-Dame du Liban), les arméniens catholiques (éparchie de Sainte-Croix-de-Paris) et les ukrainiens catholiques (éparchie de Saint-Vladmir-le-Grand de-Paris) qui disposent chacun d’un évêque (un éparque). À titre d’exemple, c’est en 2012 qu’une éparchie avait été instituée pour les maronites de France.

Cette fonction a été instituée par le pape Pie XII en 1954, comme le rappelle le site de l’Église catholique à Paris. L’Ordinaire est assisté par un vicaire général qui, actuellement, est le directeur de l’Oeuvre d’Orient, Mgr Pascal Gollnisch. Il est lui-même assisté par un délégué et par un secrétaire. L’Ordinaire joue un rôle dans la vie des catholiques orientaux de France, comme dans la nomination des curés de leur paroisse. À cet égard, comme le souligne le site précité, il agit “en relation étroite avec la Congrégation romaine pour les Eglises Orientales, ainsi qu’avec les Patriarches des Eglises catholiques orientales qui résident dans les pays du Proche et du Moyen Orient”.

 

 

 

 

Comments are closed.