Mike Pompeo : « l’accord Chine-Vatican n’a pas protégé les catholiques des exactions »

Mike Pompeo : « l’accord Chine-Vatican n’a pas protégé les catholiques des exactions »

C’est une prise de position assez inhabituelle dans les relations internationales : le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a clairement invité le Saint-Siège à ne pas renouveler l’accord sino-romain conclu en septembre 2018. « La situation des droits humains en Chine s’est sévèrement détériorée sous la loi autocratique de Xi Jiping, particulièrement pour les croyants », estime le responsable politique américain. Le secrétaire d’État s’exprimait ainsi sur le site de la revue catholique First Things. Ce n’est pas la première fois que l’équipe autour de Donald Trump s’intéressé aux questions ecclésiales. Il y a quelques mois, le président américain avait même relayé un article de Mgr Viganò.

« Il est clair que l’accord Chine-Vatican n’a pas protégé les catholiques des exactions »,affirme-t-il :

Deux ans plus tard, il est clair que l’accord Chine-Vatican n’a pas protégé les catholiques des exactions du Parti [communiste chinois, NDLR], sans parler du traitement horrible par le Parti des chrétiens, bouddhistes tibétains, croyants du Falun Gong et autres croyants

Bref, l’accord serait « flou » et apporte « de la confusion pour les catholiques chinois qui ont toujours eu confiance en l’Église ». Une prise de position assez inédite de la part d’un pays.

Source : First Things

Articles liés

Partages