Myanmar – Enfin des nouvelles des deux pasteurs arrêtés en décembre dernier

Si les nouvelles ne sont pas bonnes, elles nous apprennent au moins que les deux pasteurs sont toujours vivants… Ils étaient portés disparus depuis le 24 décembre 2016, et il y avait eu beaucoup de confusion sur leur affiliation religieuse : Ils n’étaient, en fait, pas catholiques mais pasteurs protestants baptistes (Kachin Baptist Convention). Ils avaient été arrêtés pour avoir servi de guide à des journalistes birmans et les avoir menés sur le site d’une église catholique bombardée par l’aviation du régime – le curé de la paroisse et nombre de ses fidèles se sont réfugiés en Chine – en novembre 2016. On apprend donc, dans une dépêche documentée de Morning Star News, que les deux pasteurs sont passés devant un tribunal à Lashio le 3 mai dernier. Ils sont accusés d’association illégale, de recrutement et d’espionnage au service de groupes armés ethniques – telle l’Armée indépendante kachin –, des accusations récusées par les inculpés. Le plus âgé des deux, le pasteur Dom Dawng Nawng Latt, âgé de 65 ans, est très malade et sa santé se détériore dangereusement. Les conditions de détention de ces deux chrétiens sont parfaitement illégales : le code pénal birman prévoit en effet qu’on ne peut pas détenir un suspect plus de 28 jours avant de le juger. Ces deux chrétiens ont été placés plus de quatre mois en détention préventive…

Source

Comments are closed.