Nantes – Une association pas très catholique s’oppose à un bar catholique

C’est une tendance qui monte dans les diocèses : des buvettes associatives aux bistrots de quartier, les bars chrétiens se multiplient. A Toulon, à Grenoble, à Paris, à Lyon, à Lille, ces bars sont des lieux où, bien entendu les jeunes (ou moins jeunes) viennent boire un verre (ou plus) mais où ils peuvent rencontrer des catholiques, des prêtres, avoir des conférences plus ou moins spirituelles mais toujours de très bon goût. Bref, c’est une nouvelle forme d’évangélisation vers la jeunesse qui se développe de façon dynamique.

Lors d’une « start-up week-end » en juin 2017, le diocèse de Nantes a choisi de soutenir un projet, un bar chrétien à l’enseigne conviviale « Amen toi », animé par 3 jeunes dynamiques, de 24 à 30 ans. Etienne a quitté la banque dans laquelle il travaillait car elle n’était pas assez éthique. Benoît, spécialisé en design de transport, s’accorde une année de césure. Marine, téléconseillère, a découvert la joie du bénévolat. Etienne devait être le gérant :

« Il s’appellera Amen toi fonctionnera de 17 h à minuit. Nous y organiserons des groupes de réflexion, des conférences ». « Il existe 5 à 6 bars chrétiens en France, notamment à Lille et à Lyon. C’est un signe concret d’une Église qui cherche à sortir d’elle-même. »

Mais il ne verra pas le jour. Il devait ouvrir à L’Ecclésiole, à côté de l’Eglise Sainte Croix (Nantes centre). Mais l’association diocésaine du passage Sainte-Croix n’a pas souhaité cette présence à côté d’eux. Il faut souligner que cette association a perdu tout caractère catholique. Mais le diocèse de Nantes n’ayant pas d’autre lieu de disponible, et ne souhaitant pas plus s’engager sur le projet… ce dernier est annulé.

Source

Comments are closed.