Nevers – Manque de prêtres, audit paroissiaux, église à l’abandon, Mgr Brac de la Perrière fait le point

Le diocèse de Nevers tente de faire face à la baisse des vocations. Mgr Thierry Brac de la Perrière salue le dévouement des prêtres à la retraite qui se mettent au service « jusqu´au bout », mais reconnaît que cela ne suffit pas. Il a ainsi fait appel à des prêtres de l´étranger, des fidei donum venus d´Afrique et d´Inde et rend grâce pour « ces cadeaux », même s´il admet « quelques frottements » dus aux différences culturelles, qui sont, selon lui, autant d´occasions de conversion. Pour oeuvrer à la naissance des vocations sur le territoire, Mgr Brac de la Perrière a inauguré une année mariale et des vocations qui aboutira à la consécration du diocèse à Marie. Sur le territoire de la Nièvre, la sauvegarde des églises est devenue une priorité, comme à Diennes-Aubigny où la commune a réalisé d´importants travaux. Si Mgr Brac de Perrière déplore que certaines églises deviennent « des vestiges du passé », il se félicite de la vitalité des communautés chrétiennes qui rayonnent, animées par la « Parole de Dieu, la prière et le service ». L´équipe paroisses et missions formée cette année a réalisé un audit de toutes les paroisses pour relancer « la joie de la mission ».

Source

Comments are closed.