Non à la PMA sans père (ni repère) – Pétition

Dans une tribune du 12 septembre 2017, Valérie Boyer, députée des Bouches du Rhône revient sur les propos de Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les hommes et les femmes. C’est que cette dernière a remis sur le tapis la PMA pour toutes les femmes, c’est-à-dire, quand on parle français, la possibilité pour chaque femme de créer des enfants orphelins de père dès la naissance.

Par une forme d’ironie assez morbide en forme de mensonge, ladite Secrétaire d’Etat souhaite ainsi contribuer à la justice sociale ! ! !

Et c’est ainsi que la procréation médicalement assistée sera proposée à toutes les femmes, en 2018, dans le cadre de la loi de bioéthique. Jusqu’à présent, la procréation médicalement assistée est réservée aux couples hétérosexuels dont l’infertilité est prouvée. Et il est clair, pour citer Madame Valérie Boyer, que « tenter de minimiser les conséquences de l’ouverture de la PMA n’est pas seulement irresponsable mais également malhonnête ».

Interrogée sur RMC/BFMTV, la secrétaire d’État a affirmé que “cet engagement de campagne” serait “tenu”. “En termes de calendrier, nous serons sur l’année qui arrive, 2018, probablement avec les révisions de la loi bioéthique”, a-t-elle précisé. Sans vouloir “préjuger du débat parlementaire” qui suivra, Mme Schiappa a confirmé que le gouvernement proposerait à ce moment-là “d’ouvrir la PMA  (procréation médicalement assistée, ndlr) à toutes les femmes”.

Le comité d’éthique a émis un avis favorable, il n’y a rien qui nous empêche de rendre la PMA légale pour toutes les femmes“, a-t-elle ajouté.

Mme Schiappa a plusieurs fois estimé qu’il s’agissait d’une mesure de “justice sociale” permettant de mettre fin à une “forme de discrimination à l’égard des femmes lesbiennes et célibataires” et à “l’inégalité” entre celles qui ont les moyens financiers de recourir à des PMA à l’étranger et celles qui ne les ont pas.

Aidons les parlementaires honnêtes, comme Valérie Boyer, à défendre la vérité. Et la vérité, c’est que les enfants ont besoin d’un père et d’une mère

CitizenGO

 

Signez la pétition sur CitizenGo

Comments are closed.