A la une #Articles #Culture #Doctrine / Formation #NLH #NLQ

Les Fêtes de Pâques à Jérusalem avec Égérie dans l’antiquité

L’entrée dans la Grande Semaine

« Le dimanche, où l’on entre dans la semaine pascale, qu’on appelle ici la Grande Semaine, lorsqu’on a célébré, depuis le chant des coqs, ce qu’il est d’usage à l’Anastasis ou à la Croix jusqu’au matin, le dimanche matin donc, on se réunit, selon l’usage  habituel, dans l’église majeure, le Martyrium […] Après qu’on ait tout célébré selon l’usage habituel et avant qu’on fasse le renvoi, l’archidiacre élève la voix et dit : « Toute cette semaine, à partir de demain, rassemblons-nous tous à la neuvième heure au Martyrium. » Ensuite il élève la voix et dit : « Aujourd’hui, soyons tous présents à l’Éléona à la septième heure ».

Quand on a fait le renvoi dans l’église majeure, le Martyrium, on conduit l’évêque, avec des hymnes, à l’Anastasis. Une fois accompli là ce qu’on a coutume de faire le dimanche, chacun se rend chez lui et se hâte de manger, pour qu’au début de la septième heure tous soient présents dans l’église qui est à l’Éléona, sur le mont des Oliviers, là où se trouve la grotte dans laquelle enseignait le Seigneur » (30, 1-3) (voir plan dans Info catho, 12 avril).

 

Ce dimanche ne s’appelle pas encore le « jour des Palmes » (d’où nos Rameaux) et la commémoration de l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem n’a lieu que dans la soirée ; c’est au Ve siècle qu’elle devient le seul objet de la liturgie de ce jour.

L’Éléona désigne l’église qui est sur le mont des Oliviers (après avoir d’abord été le nom de la montagne elle-même) ; c’était selon Égérie « une très belle église » ; un site important où avaient lieu plusieurs stations liturgiques, en particulier le soir du Jeudi-Saint. Elle contenait « la grotte dans laquelle, ce même jour, le Seigneur se tint avec ses apôtres » pour les entretiens qui suivirent la Cène. La basilique – une des quatre que Constantin avait fait édifier sur les lieux saints – comportait une vaste salle à trois nefs (30m par 15m) précédée d’un atrium de mêmes dimensions ; la « grotte des entretiens » se trouvait dans une crypte.

 

Sur le mont des Oliviers

« A la septième heure, tout le peuple monte sur la montagne des Oliviers, à l’Éléona, dans l’église. L’évêque s’assied, on dit des hymnes et des antiennes appropriées au jour et au lieu, ainsi que des lectures. Quand commence la neuvième heure, on monte avec des hymnes jusqu’à l’Imbomon, l’endroit d’où le Seigneur est monté aux cieux, et on s’assied là. Car tout le peuple, en présence de l’évêque, est toujours invité à s’asseoir ; seuls les diacres restent toujours debout. On dit là aussi des hymnes et des antiennes appropriées au lieu et au jour ; de même les lectures qu’on y intercale et les prières. » (31, 1).

Non loin de l’Éléona, l’Imbomon (dont le nom signifie sur la colline) est le sommet du mont des Oliviers et « l’endroit d’où le Seigneur est monté aux cieux ». On y tient quelques stations liturgiques : dimanche des Rameaux – comme indiqué ici –, nuit du Jeudi au Vendredi-saint, jour de Pâques et de son octave, jour de la Pentecôte. A l’époque d’Égérie, l’Imbomon ne comportait pas d’église. Ce n’est qu’à la fin du IVe siècle, peu après 392, qu’on en bâtit une financée par une autre pélerine célèbre, Poemenia. Dès lors cette rotonde de la « Sainte Ascension » fut un des sanctuaires les plus visités de Jérusalem.

Le Lectionnaire arménien montre que, quelques années après Égérie, on a remplacé les réunions successives à l’Éléona et à l’Imbomon par une seule, qui se tient à la neuvième heure à l’Éléona. Mais elle ne comportait pas de lectures ; la lecture de Matthieu 21 avait lieu le matin au Martyrium.

 

« Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur »

« Quand la onzième heure commence, on lit ce passage de l’évangile où des enfants, avec des rameaux et des palmes, vinrent à la rencontre du Seigneur (Mt 21, 8 ; Jn 12, 13) en disant : « Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur. » Aussitôt après, l’évêque se lève ainsi que tout le peuple, puis du sommet du mont des Oliviers, on fait le chemin à pied. Tout le peuple va devant l’évêque, avec des hymnes et des antiennes, en répondant toujours : « Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur » (Ps 117, 26). Et tous les enfants du pays, jusqu’à ceux qui ne peuvent pas marcher parce qu’ils sont trop jeunes et que leurs parents portent sur leurs épaules, tous tiennent des rameaux, qui de palmier, qui d’olivier ; et ainsi on escorte l’évêque de la même manière qu’a été escorté le Seigneur. Du sommet de la montagne jusqu’à la ville, puis à travers toute la ville jusqu’à l’Anastasis, tous font le chemin à pied, même les dames, même les notables, et ils escortent l’évêque en disant le répons ; et ainsi lentement, lentement, pour que le peuple ne se fatigue pas, on arrive à l’Anastasis alors que c’est déjà le soir. Lorsqu’on y est arrivé, bien qu’il soit tard, on fait le lucernaire, on fait encore une prière à la Croix et on congédie le peuple. » (31, 2-4).

 

Françoise Thelamon, Professeur d’histoire du christianisme

 

 

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Pèlerinage pour le respect de la nature et la dignité des enfants le 20 octobre 2019 à Châteauneuf-sur-Cher (18)

Le 20 octobre 2019 à 9h30
Basilique Notre-Dame des Enfants, Châteauneuf-sur-Cher

Pour en savoir plus sur ce pèlerinage, cliquez ICI.

Contact

@ : peretdominique@gmail.com

 

Annonces #NLH #NLQ #Sorties/Animations

Festival Les Retournés du 13 au 27 novembre 2019 à Angers (49) & Saumur (49)

Après une première édition réussie à l’UCO d’Angers à l’automne 2018, le festival de théâtre Les Retournés revient en Maine-et-Loire.

Résolument signe de sens et d’espérance, la programmation de cette deuxième édition part à la rencontre de trois femmes : Hildegarde, géniale abbesse du XIIème siècle, femme d’autorité aux multiples talents, Louison, jeune parisienne d’aujourd’hui qui danse et se vernit les ongles, Teresa, icône vivante de la charité en acte au XXème siècle.

Trois spectacles, trois approches artistiques différentes, comme autant de chemins vers l’amour et la lumière, évoquent ces figures d’époques, de styles et d’itinéraires si différents, pourtant unies par l’essentiel : Dieu parle au coeur …

 

Hildegarde de Bingen, petites méditations très actuelles

Mercredi 13 nov 20h – Chapelle St-Thomas – Angers
Jeudi 14 nov 20h – Eglise St-Nicolas – Saumur
Mise en scène Marie-Cécile du Manoir, avec MC du Manoir, comédienne, Anne Bertin-Hugault, chanteuse, Nicole Bétend, danseuse. Vidéaste : Etienne Guiol

Un spectacle pour tous ceux qui cherchent…
Hildegarde se laisse découvrir au travers de son œuvre en un spectacle tissé de chant, de lecture, de danse et d’images projetées. Gestes et couleurs, le regard s’ouvre, texte et chant, l’oreille se dresse, et l’intelligence s’éveille aux conseils et méditations d’une telle actualité… tout droit venus du XIIème siècle ! Plus qu’un spectacle, une expérience à vivre.

Je danserai pour toi

Mercredi 20 novembre 20.00h ANGERS – amphi Bazin – UCO
De et avec Sophie Galitzine
Mise en scène Florence Savignat, chorégraphie Magali Duclos

Un spectacle qui joue et danse, comme Louison, en toute circonstance. Louison est tellement vivante qu’on la rejoindrait volontiers. Et quand tout bascule, quand viennent la peine et la détresse, on se sent tout près d’elle : la vie qu’elle raconte, ça pourrait être la nôtre, comme sa quête de paix et les grandes questions qui se posent quand elle l’a trouvée !

Mère Teresa, ombre et lumière

Mercredi 27 novembre 20.00h ANGERS – amphi Bazin – UCO
Avec Catherine Salviat, sociétaire honoraire de la Comédie française
Texte de Joëlle Fossier – Mise en scène Pascal Vitiello

Sur un fond d’images filmées de Calcutta, la comédienne, seule en scène, raconte la vie de Mère Teresa. Elle s’efface devant cette histoire à la fois simple et magnifique d’un destin exceptionnel mené jusqu’au bout. Malgré les obstacles qui se succèdent, malgré la nuit qui se lève, la volonté et l’amour triomphent.
Mère Teresa est là, sur le plateau. Magnifique hommage.

Articles #NLH #NLQ #Revues

Vodeus, une nouvelle plateforme de streaming

Le CFRT (Comité Français de Radio-Télévision) lance Vodeus, plateforme de vidéo à la demande qui propose des contenus inspirés par les principes chrétiens.

Vodeus est une plateforme gratuite, adressée à tous : chrétiens, croyants ou non-croyants. Avec une forte ambition spirituelle mais aussi éducative, culturelle et patrimoniale, elle répond aux attentes de tous les curieux et chercheurs de sens.

Avec Vodeus, le CFRT donne accès à un patrimoine audiovisuel riche de plus de 2000 contenus vidéo, disponibles à la demande, sélectionnés et recommandés selon l’actualité. Cette plateforme grand public propose de vivre, apprendre ou découvrir la spiritualité chrétienne. Elle permet également d’aborder des grands thèmes de société comme l’écologie ou la bioéthique et donne accès à des centaines de contenus à dimension culturelle, patrimoniale ou pédagogique.

Découvrir Vodeus

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Journée de pèlerinage à Notre-Dame-de-Bonne-Garde, Longpont-sur-Orge (91) le 26 octobre 2019

Samedi 26 octobre – à partir de 11h
Basilique Notre-Dame-de-Bonne-Garde, Longpont.

Journée de pèlerinage à Longpont proposée par le Secteur d’Évry, mais ouvert à tous.

Au programme

11h : Conférence « Longpont, un sanctuaire qui parle de Marie » par le père Frédéric Gatineau, suivie du repas tiré du sac dans la salle paroissiale.
À 13h30, célébration pénitentielle suivie à 15h de la messe animée par le secteur pastoral d’Évry

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Pour l’Unité : 50 ans de pélés nocturnes (149e nuit de prière) le 7 décembre 2019 à Paris

Par Marie, l’Immaculée, prions Dieu pour la paix et l’unité des Chrétiens

Célébrant invité

Don Paul Denizot, c.s.m., recteur du sanctuaire Notre-Dame de Montligeon (61), centre mondial de prière pour les défunts

Franco-russe, âgé de 41 ans, il a d’abord été ingénieur et a travaillé dans un cabinet d’audit avant de rejoindre la Communauté Saint-Martin. Ordonné prêtre à 32 ans, il est nommé en 2016 au sanctuaire ND de Montligeon. En septembre 2018, il est installé comme recteur du sanctuaire par Mgr Jacques Habert, évêque de Séez. Don Paul est particulièrement attentif à l’accompagnement des personnes qui souffrent au travail. La question du suicide le touche également beaucoup.

https://montligeon.org/

Témoin invité

Philippe Rayet, vice-président de l’Unité

Depuis de nombreuses années, Philippe assure au cours de nos nuits « l’accueil par un laïc ». Écoute, conseils, orientation vers un prêtre ou un médecin, il soutient ceux qui souffrent et assure ainsi un travail d’unité intérieure. Comme le dit le psalmiste : « Unifie mon cœur, Seigneur, pour qu’il craigne ton nom » (Ps. 85, 11). Il a médité également à plusieurs reprises des chapelets durant ces nuits.

Il est l’auteur du livre Après la mort ? Communion des saints, résurrection de la chair, vie éternelle (Éditions François-Xavier de Guibert, 1996. Nihil obstat : M. Dupuy – Imprimatur : Père M. Vidal, v.e., Paris, 30 juillet 1996). Destiné à ceux qui, éprouvés par la perte d’un être cher, souhaitent se laisser réconforter par le Christ et par l’Église catholique, ce livre est une réflexion spirituelle sur les fins dernières et la foi chrétienne.

 

20h30 – Début de la nuit – Concert spirituel avec chapelet médité

Pour fêter dans la joie ce jubilé (1969-2019) et rendre grâce à Dieu, la nuit débutera dès 20h30 (et non 21h) outre par la traditionnelle procession aux flambeaux à la Vierge de Fatima, l’invocation à l’Esprit-Saint et la salutation fraternelle avec le chant de l’Unité, et comprendra également un concert spirituel entrecoupé d’un chapelet médité avec chants pour l’assemblée.

Le concert spirituel sera assuré par les chorales :

Ensemble vocal Jubilate Deo, chef de chœur Laurent Vauclin, qui participe à nos nuits depuis plus de 15 ans.

Maîtrise Saint-Louis, chef de chœur Jean-Baptiste Pinault, organiste de nos nuits.

Le chapelet sera médité par Philippe Rayet, vice-président de notre mouvement depuis 1998.

Le père Jean-Marc-Marie André, c.s.c., prêtre auxiliaire résident, paroisse de Malicorne (72), membre de « l’Unité », méditera l’heure sainte.

L’abbé Jérôme Monribot, curé de Saint-Sauveur-de-Belle-Croix et de Notre-Dame-du-Marillet (85), conseiller spirituel de l’Unité, célébrera la messe du 2e dimanche de l’Avent.

Programme détaillé ci-dessous.

Garderie

Garderie pour les enfants (jusqu’à 10 ans) assurée toute la nuit.
Merci de penser à apporter de quoi les coucher (duvet).

Annonces #NLH #NLQ #Récollections/Retraites

Avec la Vierge Marie, chercher ma place dans la vie – 3 weekends les 9 & 10 novembre 2019, les 11 & 12 janvier et 4 & 5 avril 2020 au Mans (72)

Les Sœurs de l’Enfant-Jésus proposent aux étudiantes et jeunes professionnelles un parcours en trois week-end, incluant une démarche de pèlerinage les samedis : Pontmain, Notre Dame du Chêne, l’Ile Bouchard, et les dimanches à la Communauté.

Les dates :

  • 9 et 10 novembre 2019 : Se connaître, se comprendre
  • 11 et 12 janvier 2020 : Servir le monde
  • 4 et 5 avril 2020 : Marcher avec Dieu

Au programme : Enseignements, marche, prière.

Réponse souhaitée 8 jours avant chaque week-end.
12 € – Apporter le pique-nique du samedi.

Contact :
Soeur Marie de la Trinité
06 05 75 77 61
n.console@yahoo.fr

OU

congregation@enfant-jesus.fr
3, place Langevin 72000 Le Mans

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Nuit de la charité le 19 octobre 2019 à Petite-Rosselle (57)

Programme

16h : accueil sous l’auvent de l’église. Les différentes associations partenaires tiendront des stands pour permettre aux passants de découvrir les actions.

16h30 : présentation de Caritas Moselle et témoignage de Mme Bernadette Marchand (présente depuis plus de 40 ans au Brésil et qui œuvre pour l’association « Enfants, espérance du Brésil »).

17h : conférence de l’abbé Fabien Faul sur la charité et sa spécificité chrétienne.

18h30 : messe d’archiprêtré présidée par l’abbé Sébastien Klam, vicaire général, et animée par les chorales de l’archiprêtré.

19h30 : soupe aux pois cassés préparée par la communauté « Emmaüs ».

20h30 : démarrage de la nuit de prière. Les différents groupes de prière et caritatifs se relaient toute la nuit.

8h : laudes puis petit déjeuner préparé par la communauté « Emmaüs ».

A la une #Articles #Brèves #Dans le Monde #NLQ #Orient

Offensive turque en Syrie : l’inquiétude du pape François

L’offensive turque dans le nord de la Syrie, déclenchée la semaine dernière, suscite de vives inquiétudes, notamment chez les chrétiens de la région. En effet, il y a des communautés syriaques, comme c’est le cas à Hassaké ou à Qamichli.

Le pape François a exprimé son soutien aux populations, soulignant aussi les difficultés pour les familles chrétiennes. Ainsi, dimanche dernier, lors de l’angélus, il s’est déclaré inquiet pour les « nouvelles dramatiques sur le sort des populations du nord-est du pays, contraintes d’abandonner leurs propres maisons à cause des actions militaires : parmi ces populations il y a aussi beaucoup de familles chrétiennes ».

SourceVatican News

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Messe de la sainte Cécile le 17 novembre 2019 en la cathédrale de Bayonne (64) avec le Choeur Xaramela & l’Harmonie Bayonnaise

Bientôt le grand choeur de Bayonne XARAMELA et l’ensemble de l’HARMONIE BAYONNAISE seront de nouveau en représentation à Bayonne.
En effet, le 16 Novembre au soir à la cathédrale de Bayonne à 20 heures, se tiendra la répétition générale en prélude à la Sainte Cécile, ouverte au public.
S’agissant d’une répétition générale, les spectateurs auditeurs seront priés de ne pas applaudir ni se manifester.
Et, le dimanche 17 Novembre à 10h30, l’HARMONIE BAYONNAISE accompagnera le choeur XARAMELA pour animer la grand-messe à la cathédrale de Bayonne.
Grand-messe qui sera suivie par un concert où plusieurs oeuvres brillantes seront interprétées par les musiciens et les choristes des deux formations.
Era, Karl Orff, Christophe Colomb, Fauré, Vivaldi, sont quelques unes des pièces qui seront offertes au public.
Nous n’avons plus besoin de présenter le choeur Xaramela et ses cinquante choristes qui intervient régulièrement ici à Bayonne, dans tout le Pays Basque et à l’étranger, interprétant les plus belles compositions du très riche répertoire basque et international, remportant prix et distinctions lors de concours et festivals, sous la direction de Marie Josée Ardohain.
Quant à l’Harmonie Bayonnaise, qui ne la connaît ? Animations au kiosque, aux corridas, Fêtes de Bayonne, concerts en France et à l’étranger, et dont tant de musiciens sont aujourd’hui recrutés dans de prestigieux ensembles .
Aussi cette messe et ce concert s’annoncent comme l’un des évènements phares de cette fin d’année, en accueillant deux grandes formations qui font la renommée musicale de notre ville.

Annonces #NLQ #Récollections/Retraites

Rejoins la Frat’ Provoc ! Première soirée le 18 octobre 2019 à Grenoble (38)

La Frat’ Provoc s’adresse aux jeunes de 18 à 35 ans qui souhaitent avancer dans un discernement pour une vocation consacrée. Une rencontre autour de la Parole de Dieu pour partager, échanger et se former avec d’autres, une fois par mois à la paroisse Saint-Joseph à Grenoble.
Première soirée le 18 octobre à 19h45
Salle Jeune Pro – 12 rue Beyle-Stendhal, Grenoble
Inscription par mail : vocations@diocese-grenoble-vienne.fr