Nouvelle jauge : une mesure saluée, mais qui reste “contraignante” pour les évêques de France

Nouvelle jauge : une mesure saluée, mais qui reste “contraignante” pour les évêques de France

Si la solution d’un espace de deux sièges entre fidèles ou fidèles d’une même famille couplée à l’occupation d’un rang sur deux est accueillie avec un certain soulagement, le porte-parole des évêques de France estime cependant qu’elle reste “contraignante”. C’est en effet ce qu’a déclaré le Père Vincent Neymon, porte-parole de la Conférence des évêques de France (CEF), sur les ondes de Franceinfo.

franceinfo : Êtes-vous satisfait de cette nouvelle jauge ?

 

Vincent Neymon : Nous sommes satisfaits que le gouvernement soit revenu à une mesure qui soit applicable, même si elle est très contraignante. Nous sommes maintenant à une jauge qui correspond maintenant à un sixième des places disponibles. Jusqu’au 15 décembre on va tâcher de se conformer le mieux possible à cette jauge. On est à 20 % des places disponibles si on compte que les unités familiales peuvent rester groupées.

 

Articles liés

Partages