Il n’y a pas de droit à l’enfant – Les contradictions de Mélenchon en deux lignes

Le leader insoumis pris en flagrant délit de récupération idéologique et de… contradiction.

En deux posts qui se suivent sur tweeter Jean-Luc Melenchon se dit pour la PMA, mais pas pour la GPA. Raison invoquée : ce sont les pauvres qui en feront les frais. Ce qui est juste. Et c’est bien l’unique raison valable pour l’insoumis, malgré le tweet suivant affirmant “Il n’y a pas de droit à l’enfant, mais des droits de l’enfant.”

 

Sauf que … qu’est la PMA sinon la revendication d’un droit à l’enfant ?

 

Comments are closed.