Œcuménisme – Une communion qui ne soit pas une uniformité homologuée – Pape François

« L’expérience du premier millénaire […] est un point de référence nécessaire et une source d’inspiration pour la recherche du rétablissement de la pleine communion dans les conditions actuelles, communion qui ne soit pas une uniformité homologuée » : c’est ainsi que le Pape François a accueilli comme tous les ans la délégation du patriarcat œcuménique de Constantinople au Vatican ce mardi 27 juin 2017 à l’occasion de la Saint-Pierre-et-Saint-Paul qui aura lieu jeudi 29 juin.

Dans son discours, le Pape a rappelé tout d’abord que « Pierre et Paul, disciples et apôtres de Jésus Christ, ont servi le Seigneur avec des styles différents et une manière différente. Pourtant, malgré leur diversité, ils ont tous les deux témoigné de l’amour miséricordieux de Dieu le Père ». Par leur fête commune, les Églises d’Orient et d’Occident célèbrent « la mémoire de l’unité dans la diversité ».

L’échange de délégations, selon le Pape, accroit « le désir de rétablir pleinement la communion entre catholique et orthodoxes » déjà goûtée dans « la rencontre fraternelle, dans la prière partagée et dans le service commun à l’Évangile ». C’est dans cette optique que doit être considérée l’expérience du premier millénaire, avant le Schisme.

50 ans de relations

Cette année, les deux Églises commémorent les 50 ans de la visite de Paul VI au Phanar, en juillet 1967 et celle du patriarche Athënagoras en octobre de la même année. « L’exemple de ces courages et visionnaires pasteurs, poussés uniquement par l’amour pour le Christ et pour son Église, nous encourage à poursuivre sur notre chemin vers la pleine unité » a souligné le Pape François.

Il n’a pas manqué de manifester son estime pour son « frère aimé Bartholomée » qu’il a vu la dernière lors de son voyage au Caire. Il a évoqué également la prochaine rencontre, en septembre, à Leros, en Grèce, du Comité de coordination de la Commission mixte internationale pour le dialogue théologique entre l’Église catholique et l’Église orthodoxe. Il espère qu’elle soit riche de bons résultats pour le dialogue théologique. (XS)

Source Radio Vatican

 

Retrouvez ici l’intégralité du discours du pape

Comments are closed.