ONU – Saint-Siège – Pour promouvoir une culture de la rencontre il n’est pas nécessaire de brouiller son indentité

Pour Mgr Bernardito Auza, observateur permanent du Saint-Siège auprès des Nations Unies à New-York, il est nécessaire de « promouvoir une culture de la rencontre, qui implique une atmosphère authentique de respect, d’estime, d’écoute sincère et de solidarité, sans qu’il soit nécessaire de brouiller ou de diminuer son identité ». C’est ainsi qu’il s’est exprimé lors de l’événement d’action ODD de haut niveau sur l’éducation, ce mercredi 28 juin 2017.

Reprenant le concept forgé par le pape François de « dialogue de la grammaire », le nonce apostolique affirme qu’il faut former les nouvelles générations à une « grammaire de la conversation intellectuelle », visant à faire « découvrir la vérité ensemble » et laissant « les étudiants motivés pour construire des ponts et trouver de nouvelles réponses aux nombreux défis de notre époque ».

« Une ‘éducation élitiste’ aggraverait les inégalités », avertit Mgr Auza ; elle « élargirait l’écart entre les riches et les pauvres et perpétuerait la marginalisation sociale et économique et l’exclusion de ceux qui n’ont pas accès à l’éducation, en particulier à une éducation de qualité ».

Vous trouverez ici la traduction intégrale de son discours prononcé en anglais.

 

Comments are closed.