Oui, Facebook censure des pages chrétiennes !

Le fondateur de Facebook a comparu devant une commission
d’enquête du Sénat des États-Unis le 10 avril dernier et a reconnu une
« erreur » de son entreprise sur l’affaire de la publicité de l’Université
franciscaine de Steubenville, dont nous avons traité (n° 162 daté du 9
avril). Mais les sénateurs l’ont aussi interpellé sur le blocage de nombreuses
pages chrétiennes, mésaventure qui est aussi advenue au
blogue de L’Observatoire de la Christianophobie…

Mark Zuckerberg, P.-D.G. et fondateur de Facebook, a comparu devant [une commission] du Sénat des États-Unis […] Lors de son audition de plus de cinq heures, Mark Zuckerberg a présenté ses excuses et déclaré que Facebook « avait commis une erreur » en bloquant une publicité d’une université franciscaine qui montrait la croix de San Damiano […] En outre, le sénateur Ted Cruz a interrogé Zuckerberg sur un préjugé possible envers certains contenus religieux [ …] et a précisé que Facebook « avait bloqué plus d’une vingtaine de pages catholiques […] après avoir estimé que leurs contenus étaient “dangereux” pour la communauté” ». En juillet 2017, 25 pages d’inspiration catholique furent bloquées par Facebook : 21 brésiliennes et 4 en langue anglaise, administrées par des personnes aux États-Unis et en Afrique, et possédant des millions d’abonnés.

Religión en Libertad, 22 avril – © CH pour la traduction.

Source Christianophobie Hebdo

Abonnez-vous et recevez les quatre premiers numéros gratuits

Infocatho ne vit QUE DE VOS DONS !

Nous avons besoin chaque mois de trouver x personnes qui fassent un don de 50 €

Pourriez vous, en cette période de carême, être une de ces personnes ?

Votre don de 50 € sera exclusivement utilisé à la rédaction et à la diffusion d’articles positifs sur l’Eglise catholique.

Les clercs et les laïcs ont besoin de partager le bien qui se fait, car le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit.

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Comments are closed.