Pakistan – Année du service en 2017 pour le diocèse de Faisalabad

L’année 2017 sera donc celle du service au sein du diocèse de Faisalabad. C’est ce qu’a solennellement annoncé l’évêque de ce diocèse du Pendjab pakistanais, Mgr Joseph Arshad. L’évêque l’a déclaré dans un message adressé aux fidèles, indiquant : « En tant que chrétiens, nous sommes appelés à une vie de service. Ce service doit être effectué avec constance et avec le sourire. A chaque personne en cette vie est confiée la responsabilité de servir son prochain avec amour. Chacun, en s’engageant dans un service fécond et sans prétention, peut devenir une personne de succès et heureuse dans la vie. Le service rendu avec foi, amour et honnêteté restitue fécondité, réputation et respect. Le service accompagne la fidélité : on récolte ce que l’on a semé ».
L’évêque affirme par ailleurs que « les personnes consciencieuses assurent leurs missions avec diligence et honnêteté, contribuant ainsi au bien-être et à l’amélioration (des conditions NDT) de leurs familles et de la société, selon leurs moyens propres et les ressources disponibles. De telles personnes constituent des biens précieux pour leurs familles et pour la communauté ».
En rappelant que tous les grands hommes ont toujours mis passion et énergie dans leur travail, Mgr Arshad remarque : « Chaque homme et chaque femme est appelé à servir à l’endroit où le Seigneur l’a appelé pour le progrès et la prospérité de sa famille et de la société. Dans une famille, les parents sont appelés à gérer la maison, à élever les enfants dans un milieu sain et à les éduquer et les former à être des personnes utiles à la famille et à la société. D’autre part, les enfants ont, eux aussi, des responsabilités au sein de leurs familles, tout comme les personnes âgées, qui peuvent donner des valeurs morales et spirituelles aux jeunes grâce à leur expérience ».
« Dans la perspective du service, tous au sein de la société sont appelés à apporter leur contribution et à servir les autres – continue le message. Certains sont impliqués dans le service de l’instruction, d’autres dans le domaine de la santé ou de la politique ou encore pour garantir la justice au sein de la société » remarque-t-il.
« Par ailleurs, des personnes se dédient au bien-être spirituel des membres de leurs communautés : ces personnes ont un rôle spécial, au travers de la promotion des valeurs religieuses, spirituelles et éthiques qu’elles assurent. De cette manière, elles contribuent à former le caractère des membres de leurs communautés. Il s’agit d’un service rendu à toute la personne, comme unité d’esprit et de corps » poursuit-il.
L’évêque cite l’exemple du Christ qui « a rendu le service de diffuser son Evangile d’amour, de paix et de justice suivant la volonté divine de Dieu », invitant l’ensemble du clergé diocésain, les religieux et tous les fidèles à collaborer dans le cadre de l’année du Service « pour le bien-être de nos familles, de nos communautés et de la société afin qu’il s’agisse d’une année véritablement riche de fruits ». 

Source : Agence Fides

Comments are closed.