Pakistan : Asia Bibi, la rue islamiste hurle à la mort, mais la Cour Suprême a pris sa décision

Pakistan : Asia Bibi, la rue islamiste hurle à la mort, mais la Cour Suprême a pris sa décision

Depuis la date de parution de l’article de World Watch Monitor, dont nous publions la traduction d’extraits, des manifestations se sont déroulées au Pakistan pour exiger qu’Asia Bibi soit pendue. Celle du vendredi 12 octobre a réuni une foule considérable. Les islamistes sont convaincus que la Cour suprême a acquitté in petto Asia Bibi, d’où leurs menaces de mort contre les juges ou leur exigence que, si Asia Bibi est acquittée, on ne lui permette pas de quitter le Pakistan – afin de pouvoir lui appliquer la sentence de mort d’une manière extrajudiciaire… Les meilleures sources convergent pour suggérer que la décision des juges, déjà prise, est celle de l’acquittement, mais qu’ils en repoussent la communication officielle pour permettre à la famille de prendre ses dispositions afin de quitter le Pakistan. Les groupes radicaux au Pakistan ont appelé à des protestations de masse et ont menacé les juges de la Cour suprême d’Islamabad, au Pakistan, avant même de connaître leur verdict sur la procédure d’appel dans l’affaire du blasphème de la femme chrétienne Asia Bibi. Le parti musulman extrémistes Tehreek e Labaik Pakistan (TLP) a déclaré, dans une conférence de presse [diffusée] sur Youtube, que si Aasiya Noreen, communément connue comme Asia Bibi, obtenait la clémence [de la Cour suprême], ses juges devraient faire face à une fin « horrible », a signalé l’AFP. Dans le même temps, un autre groupe religieux [sunnite], celui de la Mosquée rouge (Lal Masjid) d’Islamabad, a exigé de la Cour suprême, si Asia Bibi était libérée, qu’elle ne soit pas autorisée à quitter le pays. « Les forces occidentales s’efforcent de faire sortir Asia Bibi du pays, mais il faut qu’elle soit pendue », a déclaré à l’AFP Hafiz Ihtesham Ahmed [l’initiateur de la pétition à la Cour suprême]. […] La Cour suprême a tenu lundi 8 octobre, l’audience d’appel qui avait été plusieurs fois repoussée. Elle n’a pas annoncé sa décision déclarant qu’elle « réservait son jugement » de plusieurs jours, voire de plusieurs semaines. World Watch Monitor, 11 octobre – © CH pour la traduction

Source Christianophobie Hebdo

Abonnez-vous et recevez les quatre premiers numéros gratuits

Articles liés

Partages